Content: Home

Le savoir-faire de la fermeture-éclair

Changer une fermeture éclair est un art réservé à celles et ceux qui possèdent de la patience… et une machine à coudre. Niki Cappellano, apprenti au COFOP au secteur «Création de vêtements», les guide dans cette opération.

Pas de précipitation, surtout! Changer une fermeture éclair exige de la précision, de la logique et de la concentration. Il faut d’abord examiner la manière dont est cousue l’ancienne. Quitte à faire un schéma ou prendre des notes, afin de pouvoir poser le modèle de remplacement de la même manière.

Il vaut ensuite mieux travailler avec prudence, afin de ne pas risquer de coudre faux les différentes couches de tissu ou faire des points irréguliers. Par ailleurs, les tissus doivent être bien épinglés. Car s’ils bougent durant l’opération, tout est à recommencer!

Il est nécessaire de bien différencier la parementure (bord de la fente du pantalon à laquelle sera fixée la fermeture éclair) et la sous-patte, bande de tissu fixée sous la fermeture éclair.

Il est aussi nécessaire de bien différencier la parementure (bord de la fente du pantalon à laquelle sera fixée la fermeture éclair) et la sous-patte, bande de tissu fixée sous la fermeture éclair. Enfin, savez-vous que les pantalons de femmes s’ouvrent généralement de droite à gauche et les pantalons d’hommes à l’inverse? Mais mode unisexe oblige, on trouve aussi de nombreux modèles s’ouvrant à l’identique… de la caractéristique de chacun dépendra toute l’exécution.

Les étapes en détail

Conseil: lorsqu’on change la fermeture d’un jeans, il est conseillé de choisir un modèle «spécial pantalon», pourvu d’un petit crochet de blocage qui empêche que la fermeture-éclair ne descende sans cesse. Et avant toute chose: bien examiner comment sont cousues toutes les parties, quitte à dessiner et prendre des notes, afin de pouvoir recoudre ensuite de la même manière.

Ici, on remarque que le pantalon se ferme de droite à gauche: c’est un modèle féminin (les masculins se ferment généralement dans l’autre sens, mais avec la mode unisexe, ce n’est plus une règle absolue et on trouve maintenant souvent des modèles se fermant à l’identique de gauche à droite).

 Placer le bord de la fente sur le ruban de la fermeture à glissière, à 2 mm de la crémaillère.

Découdre l’ancienne fermeture-éclair, en prenant garde à bien découdre toutes les coutures susceptibles de gêner la mise en place de la nouvelle fermeture-éclair. A noter: la fermeture-éclair est parfois cousue jusqu’en bas, ce qui oblige à découdre toute la longueur. Donner un petit coup de fer sur la patte. Placer une épingle pour délimiter l’emplacement de la ceinture, puis aligner la nouvelle fermeture-éclair dessus. Placer le bord de la fente sur le ruban de la fermeture à glissière, à 2 mm de la crémaillère. Cela permet d’éviter que le tissu ne s’use à l’usage, lors du passage du curseur.

 Coudre les trois couches à 2mm du bord.

Maintenir la fermeture-éclair avec des épingles. Fixer ensuite la sous-patte à l’aide d’épingles, à l’endroit où elle était auparavant (la largeur dépend de la construction initiale. Ici, elle dépasse d’un centimètre les dents de la crémaillère). A noter: pour une mise en place précise, il est important de fixer les éléments en deux fois: d’abord la fermeture-éclair, puis la sous-patte Préparer la machine à coudre en y enfilant du fil ou du cordonnet, ainsi que sur la canette. Déplacer l’aiguille vers la gauche. Placer le pied de biche «spécial fermeture-éclair». Glisser le haut du tissu de la fermeture-éclair sous la ceinture. Coudre les trois couches à 2mm du bord, en commençant à ras la ceinture. Bien tirer le tissu de la main pour que la couture soit droite. S’arrêter à la hauteur de l’ouverture en faisant des arrière-points. Monter et descendre le curseur au besoin.

Fixer le bas de la fermeture avec une épingle, puis fixer tout le long de la fermeture-éclair de la même manière.

Fermer la fermeture-éclair jusqu’à la ceinture et fermer le bouton du jeans. Placer le tout bien droit, en alignant la sous-patte et la fermeture-éclair. Fixer le bas de la fermeture avec une épingle, puis fixer tout le long de la fermeture-éclair de la même manière. Les épingles doivent être placées tout au bord de la pliure, dans le sens de celle-ci. Ce travail est indispensable pour la construction du côté droit de la fermeture.

Retourner le jeans à l’envers. Aligner la parementure et la fermeture-éclair et les épingler ensemble. Remettre le jeans à l’endroit et enlever les épingles. Ouvrir la fermeture-éclair. Glisser le haut du tissu sous la ceinture. Attention: en cousant, ne pas oublier de soulever la sous-patte, sans quoi on risque de la coudre avec! Coudre à la machine parementure et fermeture-éclair depuis le haut, une première fois à quelques millimètres des dents de la crémaillère, puis une deuxième fois à 2mm du bord du ruban de la fermeture.

Exécuter la surpiqûre en arrondi vers le bas de l’ouverture.

Revenir sur le bon côté du pantalon.Vérifier que le tissu en haut est toujours bien glissé sous la ceinture. Fixer bien droit avec des épingles, en vérifiant que le tissu est bien tenu. Car s’il bouge lors de la couture, on peut tout recommencer! Préparer la ligne de surpiqûre à la craie. Toujours avec la sous-patte relevée, exécuter la surpiqûre en arrondi vers le bas de l’ouverture (vérifier la couleur du fil dessous et dessus, et changer en fonction !) et terminer par des arrière-points. S’aider des doigts pour bien maintenir le tissu en place, et coudre lentement, avec précaution. Recoudre ensuite l’autre côté de la ceinture 2 cm. au-delà de l’ancienne couture pour plus de solidité, (attention à la poche: la maintenir à plat avec une épingle).

Coudre soigneusement la sous-patte.

Enlever les épingles fixant la poche et la ceinture. Prendre la sous-patte et la maintenir avec des épingles.Coudre soigneusement la sous-patte, en maintenant fermement le tissu. On peut soit la tenir sur l’envers par de petits points pour la fixer à la parementure, soit faire quelques points de zigzag étroits et très serrés du beau côté.

 

Publié dans l'édition MM 20
13 mai 2013

Auteur
Photographe
  Super   Commentaires  0

 Imprimer  Envoyer

Fiche technique

Ce dont vous avez besoin

  • du fil
  • un pied-de-biche spécial pour fermetures éclair
  • une nouvelle fermeture éclair
  • des épingles
  • une paire de ciseaux

A lire

 


Rédiger un commentaire


0 Commentaires

  • Vous avez déjà signalé ce commentaire