12 mars 2020

Sur les chemins, à bicyclette

De la balade pépère à l’ascension musclée, de la boucle électrique au parcours VTT en forêt, cinq itinéraires en deux-roues en Suisse romande pour cyclistes de tout poil.

Morat la médiévale possède une magnifique promenade au bord du lac.
Temps de lecture 3 minutes

1. La lacustre


Morat – Yverdon-les-Bains


Partir de Morat, petite ville qui mérite qu’on s’y attarde un peu, et suivre les rives du lac, en contournant le Mont-Vully. Au pont Rotary – un des rares vestiges d’Expo.02 –, s’engager sur la route n° 5 qui longe le lac de Neuchâtel, direction Yverdon. Possibilité de faire une halte à Estavayer-le-Lac pour jouir de la beauté du bourg et découvrir son musée et ses drôles de grenouilles. Pénétrer ensuite dans la Grande Cariçaie, surnommée la ­«Camargue suisse», la plus vaste zone marécageuse du pays. Yverdon-les-Bains n’est plus qu’à quelques tours de roue…


Longueur: 54 km.

Revêtement: 48 km sur goudron et 6 km sur chemin.

Dénivelé: 180 m de montée et autant de descente.

Difficulté: moyenne.

2. La familiale

Bex – Villeneuve 

Montée en selle à Bex (suivre le balisage «Route du Rhône n° 1»). Le franchissement du fleuve marque la frontière entre Vaud et Valais, mais on reste dans le ­Chablais. Paisible trajet le long de la digue du Rhône. Passage à Aigle, capitale mondiale du cyclisme. Plus loin, possibilité de faire un crochet, direction Le Bouveret et ses tentations (Aquaparc et Swiss Vapeur Parc). La suite? Un chemin à travers le delta du Rhône et la ­réserve naturelle des Grangettes. De Villeneuve, retour en train à Bex ou traversée du lac en bateau pour rejoindre Vevey.


Longueur: 27 km.

Revêtement: 26 km sur goudron et 1 km sur chemin.

Dénivelé: 50 m de montée et 80 m de descente.

Difficulté: facile.

3. La sportive

Sion et ascensions

Premiers coups de pédale de la gare de Sion à Châteauneuf. Le chemin longe ensuite une rivière, la Morge. Petit tracé à l’ombre des feuillus avant d’attaquer la première sérieuse montée au milieu des vignes en terrasses. Entre les hameaux de Savièse et Grimisuat, parcours plat avec vue sur la Dent-Blanche. Nouvelle grimpette sur une route sinueuse pour atteindre le point culminant du parcours: le village d’Arbaz. Encore une courte portion de plat avant de plonger de Saint-Romain à la plaine, à Saint-Léonard. Retour à Sion le long de la Lienne, puis du Rhône.


Longueur: 42 km.

Revêtement: 41 km sur goudron et 1 km sur chemin.

Dénivelé: 950 m de montée et autant de descente.

Difficulté: importante.

4. L'électrique

Le tour du Mont-Soleil

De Saignelégier*, prendre la direction des Breuleux. Traversée de ­typiques pâturages boisés jurassiens où broutent veaux, vaches et chevaux franches-montagnes. ­Ascension sans effort (vive l’assistance électrique!) du Mont-Soleil où se trouve une centrale solaire, la plus grande installation suisse de recherche et de démonstration dans le domaine du photovoltaïque. Un sentier didactique permet de rejoindre le parc éolien du Mont-Crosin. De là, retour à Saignelégier via Les Reussilles et le fameux étang de la Gruère.

* Possibilité de louer un e-bike à la gare de Saignelégier


Longueur: 37 km.

Revêtement: 35 km sur ­goudron et 2 km sur chemin.

Dénivelé: 750 m de montée et autant de descente.

Difficulté: moyenne.

5. La forestière 

La boucle du Risoud

Démarrage en douceur du «Grand Risoud Bike N° 995» au Sentier (VD), village de quelque 2000 âmes et berceau de la haute-horlogerie. Suivre presque toute la rive nord du Lac de Joux jusqu’aux Charbonnières (capitale du Mont-d’Or). Puis, grimpette en direction du ­Petit-Risoud. Entrée dans la forêt du Risoud, plus grand bois d’Europe d’un seul tenant. Pédaler enfin sur un chemin qui longe la frontière franco-suisse de refuges en refuges, jusqu’au retour à la civilisation et au Sentier. La boucle est bouclée!


Longueur: 31 km.

Revêtement: 10 km sur goudron et 21 km sur chemin.

Dénivelé: 740 m de montées et autant de descentes.

Difficulté: moyenne.


Benutzer-Kommentare

Articles liés

La lumière sur le lac de Sils gelé offre une atmosphère magique.

Là où la vie est plus belle

Pagayer au milieu de paysages enneigés, voilà une activité hivernale aussi originale que grandiose.

Un moment privilégié

La cité à remonter le temps

Le vélo, grand gagnant de la crise