17 juillet 2017

La grenouille fraise

Venin, vidi, vici

La grenouille fraise
Un animal surprenant.

Je suis la grenouille fraise. On comprend pourquoi rien qu’à me regarder. Mais attention j’ai les cuisses bleues, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Bon d’accord, je suis un peu venimeuse, mais qui n’a pas ses petits défauts? Je pose la question. Bon, c’est vrai: si mon venin pénètre dans le sang il provoque des convulsions et la mort. Je vais vous dire: si comme moi vous mesuriez 2,5 cm, vous seriez bien content d’avoir de quoi vous défendre.

Benutzer-Kommentare