Archives
27 décembre 2011

Gourmandises en rayon

Vanessa Cabral, jeune diplômée de l’Ecole hôtelière, a ouvert une minuscule boutique de cupcakes à Lausanne. Portrait d’une jeune femme qui en veut.

Vanessa Cabral
Vanessa Cabral, la princesse des cupcakes.

Elle s’est donné comme règle de juste mordre dans ses petits gâteaux pour en vérifier le goût afin de ne pas en perdre le plaisir. Bec à «tout», elle a été élevée par une mère passionnée de cuisine. «Ses gâteaux sont réputés loin à la ronde, ses amis lui en commandent toujours lorsqu’elle est invitée à un repas.»

Lors d’un voyage aux Etats-Unis, l’an dernier, mère et fille découvrent les cupcakes, sortes de muffins customisés, et le coup de foudre est immédiat. A peine rentrées, elles tentent de créer leurs propres recettes.

Fraîchement diplômée de l’Ecole hôtelière de Lausanne, Vanessa cherchait du travail. «On plaisantait avec l’idée de se lancer dans un commerce de cupcakes.» Dès le mois de février, elles font des essais dans la cuisine familiale de Mézières (VD), avant de devoir transformer le studio attenant en laboratoire culinaire. En avril, son frère crée le site internet, sa sœur fait des photos. «Il ne faut pas se poser trop de questions, sinon on commence à douter, explique, très décidée, la jeune femme. Grâce à mes études, je savais où regarder.»

Et un jour d’été, son regard tombe sur un ancien magasin de location de vidéos, à l’avenue du Tribunal-Fédéral à Lausanne. Des amis viennent l’aider à tout repeindre en rose et brun. «Je voulais quelque chose qui fasse enfantin, tout en donnant une impression sérieuse», explique Vanessa Cabral.

Le 21 septembre, mère et fille inaugurent leur nouvelle boutique. Problème: «On ne savait pas comment transporter les pâtisseries. Elle a eu l’idée de les mettre dans une boîte à œufs, ça rentrait pile.» Ne restait plus qu’à créer leur propre ficelle! La Vaudoise de 25 ans parle de business plan, rêve de boutiques supplémentaires, de franchisation du concept. Et déborde de nouvelles idées. «Je ne ferais pas cela toute ma vie. Mais c’est exaltant, j’ai besoin d’action!»

Cups n’ Cakes, av. Tribunal-Fédéral 2, 1006 Lausanne www.cupsncakes.ch

Portrait en images

Vanessa et sa maman Tamara sont très complices
Vanessa et sa maman Tamara sont très complices.

Ma mère«Sans ma maman, Tamara, rien n’aurait été possible, puisque c’est elle qui invente les recettes. On est très complices.»

Cup Cake
Cup Cake

Mes pâtisseries«Je suis en permanence à la recherche de nouvelles idées, comme créer des cupcakes salés ou proposer diverses tailles. Il y en a en général huit sortes différentes.»

Dans une rue de New York
Dans une rue de New York

Ma ville«New York! J’y ai vécu durant six mois à 21 ans. La ville vous emporte, vous inspire, on a envie de tout faire et tout semble possible.»

Les stars de "Sex and the City" (Photo: New Line Cinema/Courtesy Everett Collection)
Les stars de "Sex and the City" (Photo: New Line Cinema/Courtesy Everett Collection)

Mon film«J’adore les films de filles, notamment Sex and the City, à regarder en mangeant des douceurs.»

Des boîtes pleines à craquer! (Photo: Lori Andrews)
Des boîtes pleines à craquer! (Photo: Lori Andrews)

Le shopping«Je change tout le temps de fringues. Parfois je suis prise de folie et je vais faire les magasins. Ça me permet de m’évader quelques instants.»

Auteur: Mélanie Haab

Photographe: Loan Nguyen