Archives
3 mars 2014

La nouvelle VW Golf Variant: un break athlétique

La nouvelle Golf Variant obtient un quasi sans-faute aux yeux de notre chroniqueuse auto.

La nouvelle VW Golf Variant testée par Migros Magazine
La Golf 7 se rallonge sans perdre son esprit. Résultat: un joli break athlétique avec une silhouette stricte et sobre. Dans l’ensemble, les lignes sont carrées sans être trop agressives.
Leïla Rölli, chroniqueuse automobile à Migros Magazine.
Leïla Rölli, chroniqueuse automobile.

Comme la Mini ou la Fiat 500, la Golf de Volkswagen est une légende. Et lorsque cette légende prend les traits de mon type de voiture préféré, le break, je ne peux qu’être satisfaite du résultat! Même si je n’ai pas forcément un chargement titanesque à trimballer à chaque fois, j’aime l’idée que je puisse en avoir la possibilité.

Je ne qualifierais pas la Golf Variant de «grand break», parce qu’elle garde des proportions tout à fait praticables, comme pour préserver l’esprit de la citadine dont elle est issue. Dans les parkings étroits, dans les rues serrées, pour se parquer en latéral, la Golf Variant se faufile sans problème tout en ayant ce petit supplément de place qui fait toute la différence.

Par exemple, lorsque je suis allée chercher mon ami Jean à son retour de Sotchi, il était particulièrement chargé et mon coffre était déjà rempli au quart. Ici, pas besoin de coucher les sièges, trois sacs de sport, deux sacs à dos et deux grosses vestes entraient sans le moindre encombre. Mais si d’aventure les 605 l de chargement n’avaient pas été suffisants, une petite manette accessible depuis le coffre et une autre à l’intérieur permettent de rabattre la banquette en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Si la Golf Variant manque un peu de fantaisie, j’ai apprécié ses performances admirables (0 à 100 en moins de 9 s) et son comportement sans reproche. La consommation est raisonnable et la sécurité est optimale.

La Golf Variant, c’est un peu comme le premier de classe: ce n’est pas forcément l’élève le plus drôle, mais celui qui affiche les meilleurs résultats.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le coffre

Le coffre de la VW Golf Variant.
Le coffre offre 1620 litres de volume lorsque la banquette est rabattue.

Le gros avantage de la version break est évidemment son coffre. Généreux, il offre 605 l de volume en configuration 5 places et s’étend à 1620 l lorsque la banquette est rabattue. Un plancher à hauteur variable et amovible ainsi qu’un accès au coffre par une ouverture dans l’accoudoir central facilitent encore plus le chargement. L’ouverture dans l’accoudoir permet de glisser snowboards ou skis.

L’habitacle

L'habitacle de la VW Golf Variant.
Les finitions de la VW Golf Variant sont parfaites.

Confortable et relativement spacieux, l’intérieur est à l’image de l’extérieur du véhicule. Les fournitures sont excellentes, les finitions parfaites mais toujours très sobres. Sur option, on pourra jouer avec une sellerie plus colorée et différentes matières de revêtement pour le tableau de bord.

Les phares

Les phares de la VW Golf Variant.
Les phares bi-xénon sont proposés en option.

Sur option, les phares bi-xénon se combinent aux clignotants et à des feux de jour à diodes séparés dans un design très cubique du plus bel effet. La chaussée est éclairée de manière optimale, les contrastes sont plus nets.

© Migros Magazine – Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli