Archives
27 avril 2015

Dis, pourquoi...

Silvia Arlettaz, professeur d’histoire à l’Université de Fribourg, répond à la question de Julie, 7 ans et demi.

Question manuscrite: A quoi sert un passport?
Une question posée par Julie, 7 ans et demi.
Portrait de Silvia Arlettaz, professeur d’histoire à l’Université de Fribourg
Silvia Arlettaz, professeur d’histoire à l’Université de Fribourg.

Silvia Arlettaz est professeur d’ histoire à l’Université de Fribourg

«Le passeport existe depuis très longtemps, mais sous des noms et avec des utilités différentes. Dès l’Antiquité, les voyageurs doivent se munir d’autorisation pour se déplacer, de même que les commerçants. Moyennant une taxe, les seigneurs des territoires traversés leur accordent protection.

Le terme de «passeport» serait apparu en France à la fin du XVe siècle. Son usage se développe et il contient de plus en plus de renseignements, mais sans encore être généralisé.

Aujourd’hui, les pays délivrent des passeports à leurs ressortissants qui le demandent et les informations sont uniformisées. Sa fonction est d’identifier, de contrôler, de surveiller les individus, mais également de les protéger hors de leur pays.

Le passeport est devenu un document officiel très important pour faire la preuve de l’identité de la personne. C’est pourquoi tu y trouves son nom, sa date de naissance, sa nationalité, ainsi que des informations sur son physique, et même une empreinte des doigts.

De nos jours, faire la preuve de son identité est une obligation, pas seulement pour se déplacer, mais aussi pour travailler. C’est pourquoi les personnes qui n’ont pas de passeport sont dans une situation très difficile, car elles ont perdu leur identité de papier.»