Archives
16 novembre 2015

A quoi servent les coccinelles?

Une question de Jordane, 7 ans.

Question manuscrite d'enfant: à quoi sert une coccinelle?
Une question de Jordane, 7 ans.
Portrait de Giulio Cuccodoro
Giulio Cuccodoro

Giulio Cuccodoro, chargé de recherche en entomologie au Musée d’histoire naturelle de la Ville de Genève, répond à la question de Jordane, 7 ans.

La plupart des coccinelles se nourrissent d’autres petits insectes bien tendres: pucerons, larves de mouches, acariens (qui sont les minuscules cousins des araignées), etc. Comme tout prédateur, elles jouent donc un rôle très important dans la nature pour réguler les populations d’autres insectes.

Les coccinelles sont particulièrement friandes de pucerons, dont elles peuvent dévorer plus de 50 individus par jour. Or, si on laissait se reproduire un puceron sans intervenir, et les enfants de ses enfants et ainsi de suite, en un an, il y en aurait suffisamment pour remplir le lac Léman!

La coccinelle qui se voit le plus souvent de nos jours s’appelle la coccinelle asiatique. Particulièrement gloutonne, elle a été introduite chez nous par les horticulteurs et les maraîchers cherchant à lutter contre les pucerons qui diminuent le rendement de leurs exploitations autrement qu’avec les insecticides.

Mais cette espèce asiatique n’a pas que des bons côtés. Tout comme les autres coccinelles, elle n’a pas beaucoup de prédateurs. Ses couleurs vives signalent aux oiseaux qu’elle a un goût désagréable: ils évitent alors de la manger et ses populations augmentent. La coccinelle asiatique est d’ailleurs en train de devenir trop présente en Suisse et elle est dangereuse pour celles de notre pays.

Elle est aussi porteuse d’une maladie, qu’elle transmet à ses œufs et ses larves. Et comme les coccinelles sont cannibales (c’est-à-dire qu’elles se mangent entre elles), les nôtres attrapent la maladie et meurent.