Archives
25 août 2014

Aide aux nouveaux venus

Grâce au projet d’intégration conTAKT-net.ch développé par le Pour-cent culturel Migros, les communes peuvent mettre à disposition de nombreuses informations utiles aux nouveaux arrivants, qu’ils viennent de Suisse ou d’ailleurs.

Migrants
Le projet du Pour-cent culturel Migros permet aux immigrés de mieux s’intégrer.

Combien coûte la caisse-maladie? Où trouver des offres de garde d’enfants? Comment éliminer les déchets spéciaux? Les immigrés fraîchement arrivés dans une commune helvétique sont toujours confrontés à certaines difficultés. Pour leur faciliter la tâche, le Pour-cent culturel Migros propose une plate-forme centralisée virtuelle: conTAKT-net.ch. Son objectif: apporter des réponses aux questions que se posent les étrangers mais aussi les Suisses originaires d’une autre localité. Les sujets traités concernent les finances, l’intégration ou encore les assurances sociales. Pour chaque thème, les utilisateurs trouveront aussi des fichiers audio en douze langues.

Treize communes utilisent l’offre du Pour-cent culturel Migros

La ville de Lucerne, le dernier membre en date, a reçu le soutien du Pour-cent culturel Migros pour mettre en place sa page internet. Le projet d'intégration conTAKT-net.ch propose gratuitement aux communes un conseil spécialisé ainsi qu’un site type.

Treize villes et localités suisses, quatre régions ainsi que le canton des Grisons ont déjà modifié leur site grâce à l’aide de conTAKT-net.ch: «Leurs conseils nous ont été très utiles durant la phase initiale», confie Sibylle Stolz, responsable de l’intégration pour la ville de Lucerne. Elle salue aussi l’idée d’avoir constitué au début du projet des groupes de travail réunissant des immigrés et des spécialistes de l’administration communale: «Le dialogue avec les nouveaux arrivants nous a permis de mieux comprendre leurs préoccupations.»

Le nouveau site attire beaucoup de visiteurs: «Nous recevons des réactions très positives», commente Sibylle Stolz. Ce feed-back provient de particuliers, mais aussi de responsables du personnel de diverses entreprises, qui attirent l’attention de leurs collaborateurs étrangers sur cette offre.

© Migros Magazine – Christoph Petermann