Archives
2 juillet 2012

Allez vous faire foot!

C’est ça le football: des promesses, toujours des promesses…

Marie-Thérèse Porchet, 
née Bertholet
Marie-Thérèse Porchet, 
née Bertholet

Nous venons de vivre deux des compétitions les plus attendues de l’année: l’Eurovision et l’Eurofoot. Dans les deux cas, la tradition a été respectée: la Suisse absente et la France ridicule. Il paraît que dans le vestiaire français, un des joueurs a frappé l’entraîneur. Mais Laurent Blanc a dit qu’il ne s’en souvenait pas. Comme quoi un Blanc qui a des bleus peut devenir un Bleu qui a des blancs!

Dans le football, j’ai un faible pour les buts marqués de la tête. Parce que c’est quand même une des rares occasions où un homme fait quelque chose d’intelligent avec sa tête!

Ça n’a pas été de tout repos, cet Euro. A cause de l’accident de Jacqueline, cette bécasse, qui a absolument voulu me mimer la reprise acrobatique d’Ibrahimovic pendant le match France-Suède. Elle s’est retournée sur son canapé, et après, plus moyen de la décoincer! On a dû appeler le TCS! Déjà que d’habitude, elle dodeline méchamment du bassin, là elle claudique carrément du coccyx. Entre la pendule de Tinguely et le Bossu de Notre-Dame. Elle ondule en permanence, mais par à-coups. J’ai l’impression de voir un concert de Shakira.

Le plus insupportable, c’est la concierge qui s’excite sur son Ronaldo! Ça ne lui a pas réussi parce que le soir de Portugal-Espagne, la Lopez du cinquième – qui n’a toujours pas fait de régime – faisait de tels bonds dans son salon qu’à la mi-temps, c’était devenu la Lopez du quatrième!

Et puis grosse déception: sur le stade, on entend sans arrêt crier: «A poil l’arbitre!» mais il reste habillé! C’est ça le football: des promesses, toujours des promesses… Y a que devant Blatter que tout le monde baisse son froc!

Sepp Blatter qui est favorable à l’arbitrage vidéo, mais uniquement tant qu’ils ne mettent pas une caméra et un micro dans son bureau… Ben voyons! Pas facile d’être un président au-dessus de tout crampon! Faut dire que c’est terrible tout ce qu’on entend: mafia, corruption, matches truqués… On prétend même que certains joueurs sont plus faciles à acheter qu’un membre du CIO, c’est vous dire!

Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent pas forcément celles de la rédaction.

Auteur: Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet