Archives
8 juin 2015

Apollon au jardin

Plante des dieux et des vainqueurs, le laurier-sauce couronne aujourd’hui les rôtis. Un arbuste aromatique qui flatte les papilles tout en prenant soin de nos estomacs!

Dessin en couleurs d'une branche de laurier-sauce
Le laurier-sauce est délicieux, mais attention à ne pas le confondre avec d'autres espèces de lauriers très toxiques!

Que des vertus! Oui, le laurier, laurus nobilis, est une plante véritablement noble, dans tous les sens du terme. D’abord parce qu’il a sa place au panthéon des dieux grecs, puisqu’il est le symbole d’Apollon.

Pour la petite histoire, on raconte que le jeune poète était amoureux de la nymphe Daphné. Mais sans retour. Alors qu’un jour il la poursuivait avec assiduité, le père de la belle la transforma en laurier pour la sauver des ardeurs d’Apollon. Du coup, celui-ci en fit son arbre à palabres. Et la plante gagna ses galons d’immortalité.

Mâchouillé autrefois par les pythies, les prêtresses d’Apollon qui rendaient les oracles à Delphes pour appeler les divinations, le laurier est aujourd’hui dans toutes les bouches! Normal, puisque son arôme légèrement poivré est rempli de soleil.

Petite usine à parfums qui annonce le rôti, la feuille de laurier est un incontournable du bouquet garni. Mais attention, il ne faut pas le confondre avec le laurier-rose oule laurier- cerise, qui sont tous deux toxiques déjà à faible dose!

On s’en doute, une plante aussi adulée doit avoir des qualités médicinales. La liste est longue: en infusion, il stimule les sucs gastriques et facilite la digestion. En huile essentielle, il agit sur les rhumatismes et, en poudre, il combat fièvre et bronchite. En onguent, il soulage les douleurs musculaires, et enfin, il a des propriétés répulsives anti-insectes, puisque au Maroc on frictionne les chevaux de feuilles fraîches pour éloigner les mouches.

Autant de vertus pour une seule plante, voilà qui vaut bien une couronne… de laurier!

Le laurier sous toutes ses coutures

Croquis d'un laurier
Le laurier symbolise la paix et l’immortalité.

Toujours vert, le laurier symbolise la paix et l’immortalité. Et se prête avec brio à l’art de la sculpture. Il existe d’ailleurs un parc des topiaires à Durbuy, en Belgique, célèbre pour ses 250 figures végétales.

Croquis d'une baie de laurier
Baie de laurier

Le fruit est une petite baie noire, qui est un ingrédient indispensable à la fabrication du savon d’Alep.

Croquis d'une fleur mâle et une fleur femelle
Les fleurs mâles (à g.) et femelles (à d.) sont toujours sur des pieds séparés.

Les fleurs mâles et femelles sont toujours sur des pieds séparés. C’est pourquoi on parle de plante dioïque, dont la reproduction ne peut se faire qu’entre deux arbustes de sexe différent.

Croquis d'un buste de César portant une couronne de lauriers sur la tête.
Rendons à César ce qui lui appartient!

Rendons à César: les branches de laurier servaient à couronner les vainqueurs, «les lauréats», chez les Romains. On faisait pareil pour les docteurs diplômés au Moyen Âge, d’où le nom de «baccalauréat» (soit «bacca laurea», baie de laurier).

Texte © Migros Magazine – Patricia Brambilla

Auteur: Patricia Brambilla, Jean-Luc Pasquier

Photographe: Bunterhund (illustration)