Archives
14 novembre 2016

La nouvelle Apple Watch sous la loupe

Désormais étanche, la Series 2 est en outre dotée d’un module GPS. Petit bémol: utilisé seul, le nouveau modèle ne donne pas accès à internet.

L’Apple Watch Series 2 peut être portée sous l’eau.

Contrairement à ce que suggère leur nom, les montres «smart» ne sont pas particulièrement intelligentes. Cette appellation est liée au fait qu’elles fournissent en permanence des bonnes informations au bon moment grâce à une connexion à internet. En théorie. Car ce n’est pas le cas de l’Apple Watch Series 2, du moins pas totalement. En effet, utilisée seule, celle-ci ne donne pas accès à internet – il faut l’associer à un téléphone portable du même fabricant et de moins de quatre ans.

Par rapport à la première montre de l’entreprise à la pomme, la Series 2 présente cependant l’avantage d’être équipée d’un module GPS, ce qui permet de laisser son smartphone chez soi lorsque l’on part faire son jogging, puisque la distance parcourue est tout de même enregistrée. De plus, grâce à son étanchéité, il est possible de la garder au poignet à la piscine.

Durant le test, la montre a parfaitement résisté à une immersion de 45 minutes. Si de l’eau pénètre malgré tout à l’intérieur (ce qui, d’après le fabricant, ne peut pas l’endommager), il suffit de tourner la couronne pour l’éjecter. Le dispositif est parfaitement au point.

Petit inconvénient néanmoins: le pulsomètre intégré manque de fiabilité dans l’eau, car le capteur doit être en contact permanent avec la peau.

Une mise à jour pour du «presque neuf»

Outre ces nouveautés et le gain habituel en termes de rapidité des nouveaux modèles par rapport à leurs prédécesseurs, l’Apple Watch Series 2 se distingue surtout par son système d’exploitation «watchOS 3». Ce dernier est un plaisir à utiliser tant il est simple et intuitif, via l’écran tactile ou via la commande vocale «Hey Siri».

Les apps les plus utilisées et la fonction de paiement «Apple Pay» sont disponibles sur simple pression d’un bouton dès lors qu’une carte de crédit compatible a été enregistrée. Autre atout par rapport aux produits concurrents: l’app «Watch», particulièrement réussie, qui permet d’effectuer facilement les principaux réglages à partir de l’écran du smartphone.

Ceux-ci comprennent notamment le choix du cadran, la configuration du dock (où se trouvent les apps fréquemment utilisées) ou le réglage de la luminosité, de la taille de la police, des sons et des fonctions tactiles.

Rappelons toutefois que «watchOS 3» n’est pas compatible uniquement avec la nouvelle Apple Watch mais peut aussi être installé sur l’ancien modèle. Ce dernier coûte 120 francs de moins et offre exactement les mêmes prestations – hormis le GPS, l’étanchéité et le surcroît de rapidité – une fois le logiciel mis à jour.

L’Apple Watch Series 2 est en vente à Melectronics à partir de 400 francs.

Texte © Migros Magazine – Reto Vogt

Auteur: Reto Vogt