Archives
14 août 2016

Au rythme de la Lune

Si tu as déjà passé des vacances au bord d’un océan, tu t’es sûrement amusé(e) à observer l’eau monter et descendre au cours de la journée. Mais comment fonctionnent ces marées?

Croquis expliquant la marée et représentant la Terre. le Soleil et la Lune
La Terre semble nager entre deux eaux...

Les marées sont essentiellement dues à la Lune qui, comme tout corps dans l’univers, exerce une force dite gravitationnelle sur ce qui l’entoure, en l’occurrence sur la Terre. Comme la Terre tourne sur elle-même, ce n’est jamais la même face qui est exposée à la Lune.

Ainsi, quand un océan passe devant la Lune, il est attiré par elle: c’est la marée haute (flux). Quand il n’est plus en face d’elle, l’eau se retire, et c’est la marée basse (reflux).

Mais attention, il faut aussi prendre en compte l’intervention de la force centrifuge, celle qui est par exemple exercée lors de l’essorage dans un lave-linge (quand il tourne très vite et que les habits ont l’air d’être collés contre les parois du tambour).

La Terre et la Lune tournant l’une autour de l’autre, une force centrifuge s’exerce sur les deux corps. Cela explique pourquoi les océans qui sont situés sur la face de la Terre opposée à la Lune montent également.

Durant les vingt-quatre heures que la Terre met pour tourner complètement sur elle-même, il y a donc deux marées hautes et deux marées basses, qui ont lieu toutes les six heures environ. Chaque jour, un petit décalage se produit, c’est pourquoi les marées n’ont jamais les mêmes horaires d’un jour à l’autre.

Le Soleil a aussi une influence sur les marées, mais moins importante que celle de la Lune. Quand la Terre est alignée avec la Lune et le Soleil, leurs effets combinés produisent ce que l’on appelle les marées de vives-eaux.

Texte: © Migros Magazine | Tania Araman

Auteur: Tania Araman

Illustrations: Jan Kruse