Archives
7 mars 2016

Un SUV presque parfait

L’Audi Q3 n’a qu’un seul défaut: son coffre, un peu trop petit.

L’Audi Q3 photo
L’Audi Q3.

Il y a longtemps que les SUV Audi me font de l’œil, et plus particulièrement le Q3, plus compact que ses grands frères Q5 et Q7. Imposant sans être démesuré, le Q3 offre une assise haute, des dimensions confortables et un certain standing de conduite incluant technologies dernier cri et performances hautement satisfaisantes. Somme toute, le Q3 est un véhicule presque parfait... presque. À mon sens, le seul défaut de ce véhicule est son coffre. Avec des dimensions telles, je m’attends en général à un espace de chargement vaste et polyvalent, mais les concepteurs du Q3 on préféré privilégier le style du SUV et le confort des passagers. Lorsque le coffre intègre une roue de secours et que la banquette arrière n’est pas pliée, il ne propose que 330 litres de volume (460l sans roue), soit la capacité de celui d’une citadine.

De plus, le cache-bagage peut se montrer récalcitrant et la forme de son hayon, dont la vitre inclinée sublime les lignes du véhicule, grignote encore un peu d’espace. Ainsi, une famille de 4 personnes qui part au ski, pourra transporter son matériel, en rabattant le siège central afin d’y allonger le matériel imposant, mais devra sélectionner ses bagages avec soin, ou opter pour un coffre de toit, car quatre petits sacs de voyage, ou même trois, n’y entreront pas.

Les voyages restent tout de même des évènements extraordinaires et pour le quotidien, le Q3 s’en sort merveilleusement bien. Le confort de conduite, les innombrables options de sécurité et de connectivité, les réactions exemplaires du moteur et la tenue de route du véhicule méritent pleinement d’élogieuses critiques. On note également l'intégration de la technologie AdBlue sur les véhicules diesel, cet additif qui permet de réduire considérablement les émissions de NOx. Et puis, il y aussi les détails cosmétiques qui, s’ils ne sont pas nécessaires, ajoute du cachet à la bête. L’exemple le plus parlant? Sans nul doute les clignotants dynamiques, qui, à la place de clignoter simplement, s’animent et s’étendent de l’intérieur à l’extérieur, comme un coup de pinceau.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le coffre A cause du design de son hayon biseauté, le coffre perd en volume au profit du look. Pourtant, bien qu’il soit «petit » pour un SUV, son volume atteint tout de même les 460 litres, mais pas plus de 330 s’il intègre une roue de secours. Tapis et plancher réversibles offrent chacun deux revêtements différents, dont l’un est imperméable et résistant, idéal pour transporter des skis. Le petit plus: la porte du coffre est électrique, on l’ouvre et la ferme sur pression d’un bouton.

Technologie AdBlue Sur les modèles diesel équipés d’un système de réduction catalytique sélective, à côté de l’entrée du réservoir classique se trouve celle d’un deuxième contenant, celui réservé à l’AdBlue. L’AdBlue est un additif composé d’eau déminéralisée et d’urée qui, mélangé aux gaz d’échappement à de hautes températures, réduit significativement les émissions nocives comme les NOx. Après quelques réactions chimiques, les oxydes d’azote sont décomposés en vapeur d’eau et en azote inoffensifs pour l’environnement.

Le look Le Q3 est une de ces voitures qui en jettent. Imposant et élégant, il combine robustesse et style pour un résultat très contemporain. Ses lignes sont fluides et affirmées, sans être agressives. La calandre, très imposante, et les phares, fins sans être étirés (xénon + de série), confirment son look de baroudeur, alors que l’arrière, avec son coffre biseauté, apporte de la légèreté à l’ensemble.

Le tableau de bord Fourni, sans être chargé, le tableau de bord est très lisible. Les fonctions sont réparties par zones clairement délimitées et l’utilisateur ne s’y perd pas. Un écran haute résolution 7 pouces surplombe la console, ce qui permet d’y lire les informations en gardant la route dans son champs de vison.

L’habitacle Cosy et lumineux, l’habitacle gâte ses hôtes avec des fournitures nobles, des finitions soignées et de l’espace en quantité. Comme le véhicule est large, à l’arrière, la place centrale se révèle confortable et on y voyage à trois sans se sentir étriqué.

Texte © Migros Magazine – Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli