Archives
9 mai 2016

«Ici, les gens sont toujours zen»

Marie-Laure, 11 ans, a quitté Genève en 2013 pour s’établir à Salinópolis, au Brésil, avec sa maman et son beau-père. Elle y a découvert de nouveaux paysages et parle aujourd’hui le portugais.

Marie-Laure, 11 ans, a quitté Genève en 2013 pour s’établir à Salinópolis, au Brésil,
Marie-Laure au Brésil.
Marie-Laure au Brésil.
Marie-Laure fait du kite-surf sur la plage.
Marie-Laure fait du kite-surf sur la plage.

«Ici, les gens sont toujours zen, ils prennent leur temps et plaisantent souvent. Et puis, j’aime bien le portugais, c’est joyeux comme langue, je commence à bien me débrouiller. Au début, c’était difficile de suivre à l’école, je ne comprenais pas grand-chose, mais ce n’était pas un problème pour jouer avec les autres enfants. Pour le reste, ma maman m’aidait.

J’ai de la chance, nous avons un grand jardin: c’est agréable, surtout qu’il fait souvent beau et chaud. Et près de chez nous, il y a des plages presque désertes, où nous allons promener nos chiens et faire du kitesurf, dès qu’il y a du vent, avec mon beau-père.

J’aimerais bien voyager dans le reste du pays, mais il est immense, ça prendra du temps! Je rêve de voir la forêt amazonienne…

Nous sommes déjà allés dans le Pantanal, où j’ai pu me baigner dans plusieurs cascades et où j’ai découvert plein de nouveaux animaux, comme le capybara, un petit rongeur, et l’urubu, un oiseau tout noir. J’ai même laissé un serpent s’enrouler autour de moi!»

Marie-Laure aime les sensations fortes!
Marie-Laure aime les sensations fortes!
Cascade au Pantanal (Brésil).
Cascade au Pantanal (Brésil).

© Migros Magazine - Tania Araman

Auteur: Tania Araman

Illustrations: Olaf Hayek