Archives
17 mars 2014

Ça roule… plus vite!

Isabelle Kottelat nous rappelle qu'un pneu sans route ne nous mènerait pas très loin.

Dessin d'un homme qui souffle dans un pneu comme s'il s'agissait d'un ballon.
Le pneu a été conçu par
John Dunlop, 
un vétérinaire écossais.

Pour aller vite, c’était déjà pas mal d’inventer la roue. Mais mieux encore d’imaginer le pneu. Pensez donc: il a d’abord été conçu pour un tricycle! Par un vétérinaire écossais! On est en 1888. John Dunlop – son nom laissera aussi des traces – observe son fils ramer sur son trois-roues. Pour rendre son maniement plus confortable, il pense à enrober les roues de tubes de caoutchouc. Il les gonfle avec la pompe d’un ballon de foot: le pneu est né! La vitesse sur route peut s’accélérer.

Et si tous les chemins mènent à Rome, les autoroutes, elles, conduisent en Allemagne. Là où les compteurs peuvent (encore) s’affoler sans amende, là où la première voie rapide a été ouverte en 1909. Longue de dix kilomètres. Aujourd’hui, les 190 000 kilomètres de pistes rapides goudronnées tout autour de la Terre mèneraient presque jusqu’à la Lune. A la moitié de la distance, en fait.

En Helvétie, mises bout à bout, nos autoroutes – ou routes nationales – forment un ruban de 1808 kilomètres de long. En 2013, il s’est allongé de 4,8 kilomètres, avec des minibouts entre Serrières et Areuse (NE) ainsi que Moutier et Court (BE). Dessus, quelque 26 milliards de kilomètres sont parcourus chaque année (en 2012) et 54 milliards sur l’ensemble des routes suisses.

Pour financer l’entretien de tout ce bitume, personne n’a attendu la vignette ni le péage. Qui existait déjà du temps des Romains, notamment à l’entrée des villes. Aujourd’hui, ils sont en place pour accéder à Londres, Oslo ou Singapour. A l’origine, ils ne concernaient que les déplacements à pied: littéralement le droit d’y mettre le pied…

On a aussi taxé les déplacements moins glorieusement: au Moyen Age et jusqu’au du XIXe siècle, il existait dans la plupart des pays européens une taxe douanière spéciale pour les juifs, grands voyageurs: le Leibzoll .

Auteur: Isabelle Kottelat

Photographe: Konrad Beck