Archives
25 février 2013

Ça va vous scotcher!

Saviez-vous que le scotch a vu le jour en 1925 dans le but de faciliter la vie des carrossiers?

Illustration d'un homme à la bouche scotchée
Les utilisations du scotch sont multiples… (illustration Konrad Beck)

Il n’a rien à voir avec le whisky, mais un petit peu avec l’Ecosse quand même. Le scotch. C’est un Américain qui a donné naissance au ruban adhésif en 1925 et si, depuis, on l’appelle communément scotch, ici et partout dans le monde, ce n’est pas à cause du nom de son inventeur – il s’appelait Dick Drew.

Que je vous explique. Ce jeune ingénieur de la société 3M d’outre-Atlantique, donc, travaillait à créer un ruban masquant à l’intention toute spéciale des carrossiers qui devaient peindre certaines voitures en deux teintes – c’était la mode. Au pistolet et sans baver. Pas facile en effet de délimiter précisément les couleurs: elles débordaient, forcément!

Dick Drew a trouvé la solution: un papier adhésif dont seuls les bords étaient autocollants. Ce qui a fait dire aux ouvriers que c’était un ruban au rabais, un ruban râpe quoi. Et chez les Anglo-Saxons, ce sont les Ecossais qu’on accuse d’être avares. Donc, ça a donné un scotch tape, littéralement un ruban écossais. Le nom de scotch est resté.

Fort heureux de son invention, l’Américain n’en resta pas là et imagina toutes sortes de variantes à son ruban adhésif, dont le tout transparent en cellulose, en 1930, qu’abrite encore aujourd’hui chaque tiroir de cuisine ou de bureau. Présente en moult versions dans les rayons bricolage, rénovation ou construction, cette brave bande autocollante sait se montrer créative. Et même artistique.

Sa version super-collante, imperméable, masquante et colorée, mais déchirable à la main, s’est fait un nom jusque dans le milieu de l’art où elle a donné son nom à un courant: le Tape ou Duct Tape. Outil privilégié de Mac Gyver ou des astronautes d’Apollo 13 – pour le sauvetage desquels il aurait joué un rôle central – cette variante a même été conseillée comme l’Indispensable des naufragés seuls sur une île déserte ou dans un kit de survie contre une attaque biologique imminente. Bon c’était aux Etats-Unis. Mais il n’y a pas si longtemps. Juste dix ans.

D’ailleurs, ce ruban est si fort qu’il est aussi connu pour éradiquer les… verrues! Un petit bout collé tous les jours sur les méchantes bébêtes pendant deux mois, et elles meurent étouffées. Parole du Net.

Auteur: Isabelle Kottelat