Archives
4 juillet 2016

«Casser un œuf cru à mains nues: un jeu d’enfant ou un défi pour durs à cuire? Les paris sont ouverts.»

Un jeu d’enfant ou un défi pour durs à cuire? Les paris sont ouverts.

casser oeuf
Anna parviendra-t-elle à briser cet oeuf à mains nues?
Anna revêt son tablier.

1 Anna revêt son tablier (cette expérience peut s’avérer salissante) et chausse ses lunettes de protection (gare aux éclats de coquilles!): elle est prête à en découdre avec les deux œufs crus qui lui font face.

Notre savante place un oeuf cru dans le sens de la longueur.

2 Notre savante place un œuf cru (dans le sens de la longueur comme sur la photo) entre ses paumes, croise les doigts et appuie de toutes ses forces. Elle veut casser son adversaire, mais ce dernier résiste, résiste…

Dans le sens de la largeur cette fois-ci...

3 Epuisée par tant d’effort, elle place maintenant l’œuf entre ses paumes, mais dans le sens de la largeur cette fois-ci. Elle se concentre, inspire et expire à trois reprises, puis appuie sur la coquille qui… se brise.

4 Ouf, Anna est soulagée! Elle n’aurait sans doute pas supporté de se faire battre à plate couture par un œuf, cru qui plus est. On a sa fierté tout de même, nom d’une pipe en bois!

Le phénomène

La voûte parfaite, ce n’est ni la voûte romane ni la voûte gothique qui ont toutes deux besoin de contreforts pour tenir, mais la parabole . Une forme idéale parce que le poids est super bien réparti sur l’ensemble de la courbe. Raison d’ailleurs pour laquelle Gaudí l’avait choisie pour dessiner les voûtes de la Sagrada Familia à Barcelone. Et qui d’autre a adopté cette forme parfaite? L’œuf justement, qu’il soit de poule, de caille ou encore d’autruche. Anna en a d’ailleurs testé l’incroyable résistance lors de cette expérience.

Texte: © Migros Magazine | Alain Portner

Auteur: Alain Portner

Photographe: Matthieu Rod