Archives
6 octobre 2014

Centres thermaux: barboter, c’est la santé!

Les centres thermaux sont réputés pour leurs bienfaits sur le corps et l’esprit. Mais faut-il encore savoir utiliser efficacement leurs installations… Mode d’emploi.

D’Yverdon-les-Bains à Saillon en passant par Loèche-les-Bains: la Suisse compte de nombreux établissements thermaux.D’Yverdon-les-Bains à Saillon en passant par Loèche-les-Bains: la Suisse compte de nombreux établissements thermaux.
D’Yverdon-les-Bains à Saillon en passant par Loèche-les-Bains: la Suisse compte de nombreux établissements thermaux. photo Keystone / Gallery Stock

La Suisse est célèbre pour son offre en thermalisme. Si l’origine des bains chauds remonte à très loin – les premiers du pays auraient été construits par les Romains à Baden, justement baptisée à l’époque Acqua Helvetica – ils connaissent un véritable renouveau depuis quelques années, se multipliant en montagne comme en ville.

Les milieux touristiques l’ont bien compris: ils sont une arme redoutable pour faire face aux hivers peu enneigés et attirer une clientèle peu encline aux sports d’hiver.

Malgré la popularité croissante de ces installations, il n’est pas toujours aisé de savoir comment les utiliser pour profiter au maximum de leurs bienfaits. Anna Tedesco, responsable de l’Espace Wellness des bains de Lavey, partage ses conseils:

1. Eau thermale

Première règle à respecter: le temps passé dans l’eau chaude doit rester sous contrôle. «Autrefois nous avions un système de feux de signalisation qui indiquaient aux visiteurs à quel moment sortir du bassin, explique Anna Tedesco. Le système a été abandonné aujourd’hui mais je recommande de ne se baigner en moyenne qu’une vingtaine de minutes dans l’eau chaude.» Le but étant de rester à l’écoute de son corps: «L’eau thermale, chargée en minéraux et soufre, agit sur notre corps. Les personnes qui ont des problèmes cardiaques ainsi que les femmes enceintes devraient par conséquent demander conseil à leur médecin avant toute baignade.»

2. Massages aquatiques

Se baigner en plein air en hiver? C’est le pied!
Se baigner en plein air en hiver? C’est le pied!

Une fois plongé dans l’eau, il est temps de profiter des différentes installations de massages. «Les buses placées à différentes hauteurs permettent de masser le dos et les jambes. S’ils sont conseillés pour soulager les muscles stressés, ces jets parfois très puissants ne doivent en aucun cas être appliqués sur les parties du corps enflammées.» Sans oublier les différents jacuzzis et autres cascades d’eau, placés eux en dehors du bassin, qui invitent à un massage du crâne. «A utiliser selon ses envies!»

3. Sauna et hammam

Les centres thermaux bénéficient souvent de différents types de saunas et hammams. Là encore, inutile de battre des records de durée! «Il s’agit de tenir compte des limites de son propre organisme, conseille Anna Tedesco. C’est-à-dire d’en sortir lorsque l’on sent que la sensation de chaleur suffit à son corps.» Même si ces installations font beaucoup transpirer, n’espérez pas en profiter pour perdre les kilos superflus. «Le corps ne perd que de l’eau et au mieux se contente donc de désenfler.» En revanche saunas et hammams sont particulièrement recommandés en cas de problèmes respiratoires et permettent de purifier le corps des toxines, par exemple «si vous avez trop mangé ou en cas de grippe».

4. Eau revigorante

En sortant du hammam (ou simplement après une douche tempérée), il est conseillé de s’immerger quelques instants dans les puits d’eau froide. «Cela renforce la tonicité de la peau, stimule la circulation sanguine et requinque ses énergies!» Une pratique très appréciée notamment par les sportifs aux muscles douloureux.

5. Détente

Des salles de repos sont généralement à disposition pour se détendre entre chacune des activités. «Il ne sert à rien de multiplier les saunas à un rythme effréné! Je conseille de se baigner une vingtaine de minutes, marquer une pause, réaliser un sauna ou un hammam et se reposer à nouveau. Puis, si le cœur vous en dit, opter encore pour un bain ou un second sauna ou hammam. Et le top: finir par un massage!» Voilà qu’en plus des bienfaits physiques observables sur son corps, des effets psychiques se feront aussi ressentir. «Les bains permettent d’évacuer le stress. Lorsqu’on en ressort, on se sent comme au terme d’une séance de sport: calmé… et bien souvent affamé!»

© Migros Magazine - Alexandre Willemin

Auteur: Alexandre Willemin