Archives
20 février 2012

Cher Jules Kyburz, joyeux anniversaire!

Claude Hauser, président du Conseil d'administration Migros, adresse ses meilleurs voeux à Jules Kyburz, Président de la Fondation Gottlieb & Adèle Duttweiler.

Jules Kyburz, président de la Fondation Gottlieb & Adèle Duttweiler
A bientôt 80 ans, Jules Kyburz préside toujours la Fondation Gottlieb & Adèle Duttweiler. (Photo: RDB)
Claude Hauser, président du Conseil d'administration de la Fédération des coopératives Migros. (Photo: Nik Hunger)
Claude Hauser, président du Conseil d'administration de la Fédération des coopératives Migros. (Photo: Nik Hunger)

Claude Hauser, président du Conseil d'administration de la Fédération des coopératives Migros, adresse ses meilleurs voeux à Jules Kyburz, Président de la Fondation Gottlieb & Adèle Duttweiler.

Président de la Fondation Gottlieb & Adèle Duttweiler, dont l’existence procède de la volonté du couple Duttweiler, désireux de voir leurs thèses respectées par leurs successeurs, vous allez fêter vos 80 ans le 21 février. L’occasion pour moi de revenir sur votre carrière à Migros. Une carrière qui a commencé voici soixante ans. Une carrière qui aurait pu faire l’objet d’un roman de Charles Dickens et qui est souvent citée en exemple par les formateurs Migros qui ne manquent pas de la rappeler à leurs apprentis.

Argovien d’origine, vous avouez n’avoir eu guère de goût pour l’étude. C’est à l’âge de 20 ans que vous trouvez votre voie. La personnalité de Gottlieb Duttweiler vous fascinant depuis longtemps, vous vous êtes dit que vous aimeriez travailler avec cet homme charismatique et pour cette entreprise Migros dont la presse commentait régulièrement les innovations. Peu vous importait le poste. Ainsi, lorsqu’une place de magasinier se libère à Wetzikon (ZH), vous n’hésitez pas.

Vous n’avez jamais caché votre goût pour le sport, surtout pour le tennis où l’on n’a qu’un seul adversaire face à soi. Et vous reconnaissez aussi vouloir toujours gagner. Etre le premier. Quel meilleur moteur dans une entreprise où le succès se mesure surtout en chiffres: les frais et le chiffre d’affaires bien sûr, mais aussi savoir s’entourer et motiver des collaborateurs compétents?

Une carrière souvent citée en exemple.

En 1953, vous dirigez votre premier magasin à Bâle, puis un MM à Zoug, et vous passez ensuite à la coopérative Migros Saint-Gall en qualité de chef des ventes. Sous votre houlette, le premier MMM de Suisse y voit le jour à Sargans, le Pizolpark. En 1970, on vous confie la direction de Migros Berne dont vous galvanisez l’essor, notamment avec la construction de Shoppyland et les contacts que vous entretenez savamment avec les autorités de la ville et du canton de Berne. Parce que vous avez depuis longtemps compris que la force d’un manager lucide consiste aussi à rechercher le dialogue.

En 1984, vous succédez à Pierre Arnold à la tête de la Délégation de l’administration de la FCM (poste qui correspond aujourd’hui à la présidence de la Direction générale). En 1992, vous prenez la présidence de l’Administration de la FCM et, un an plus tard, en 1993, entrez à la Fondation Gottlieb & Adèle Duttweiler, devenant ainsi un des «gardiens du Graal» du patrimoine spirituel qui distingue Migros de tous ses concurrents. C’est en 2005 que vous en acceptez la présidence.

Fidèle parmi les fidèles, vous avez veillé à faire fructifier l’héritage du fondateur que vous avez personnellement connu. Témoin actif de l’«Aventure Migros», vous avez admis qu’avec le temps une réinterprétation des idéaux – pour autant qu’elle s’inscrive dans le respect de l’esprit des Thèses – peut être bénéfique. Mais vous pouvez également mieux que personne insister sur le fait qu’il faut savoir en revenir toujours aux sources.

Cher Jules Kyburz, que cet anniversaire soit pour vous une source d’heures heureuses en famille, c’est là notre vœu le plus cher auquel nous associons nos souhaits de bonne santé mais, par-dessus tout, tous nos remerciements pour l’immense travail que vous avez accompli tant sur le terrain commercial que dans le respect du testament moral des fondateurs de Migros. Si elle est aujourd’hui une entreprise moderne, financièrement autonome, forte et active dans de nombreux domaines, votre engagement passionné y a grandement contribué.

Auteur: Claude Hauser