Archives
22 juillet 2013

La Chevrolet Cruze, un excellent rapport qualité-prix

La Chevrolet Cruze a de nombreuses qualités. Seul le design des phares déçoit.

Photo de la Chevrolet Cruze
Agréable à regarder, sportive et dynamique, la nouvelle Chevrolet Cruze Wagon se démarque principalement par sa calandre imposante très «américaine». On aime un peu moins ses phares grossiers à la forme hasardeuse.
Leïla Rölli, chroniqueuse automobile à Migros Magazine.
Leïla Rölli, chroniqueuse automobile.

J’ai toujours préféré les breaks aux berlines. Deux raisons à cela: D’abord le look, que je trouve plus dynamique, puis la place, essentiellement au niveau du coffre.

Cette semaine, c’est la nouvelle version break de la Chevrolet Cruze que j’ai eue entre les mains.

Remplissant à merveille les deux critères précités, la Cruze Station Wagon allie élégance et fonctionnalité, bien que je sois restée dubitative devant ses phares disgracieux. Si les designers ont trouvé le parfait équilibre en mêlant lignes élancées et calandre robuste, les phares n’ont pas eu droit aux mêmes égards. Etrangement, ils semblent avoir été contraints de combler l’espace
laissé à disposition par les éléments de carrosserie.

Au niveau de la place, je n’ai pas été déçue. Partie trois jours en escapade shopping avec ma sœur et une amie, nous nous sommes retrouvées avec trois énormes valises aussi grandes que leurs propriétaires. Ne sachant pas
si nos emplettes seraient fructueuses, nous avions prévu de larges contenants qui sont revenus à peine à moitié remplis.

Autant dire qu’avec une berline ou une citadine, nous nous serions retrouvées très embêtées par le volume de nos bagages, mais avec la Chevrolet Cruze Station Wagon, nous avons pu entreposer tout notre chargement sans même baisser les sièges. Ainsi, chacune de nous a pu profiter du confort optimal de la voiture de la semaine. Ce qui fut encore plus
appréciable à la descente de l’avion.

En dépit de ses 131 chevaux, les réactions sont souples et les reprises confortables. Si, au niveau de la sécurité, toutes les options de base sont présentes, comme ESP ou de multiples airbags, j’ai regretté que la nouvelle Chevrolet Cruze Station Wagon ne soit pas équipée de «gadgets sécuritaires», comme une détection de véhicule dans l’angle mort ou l’alerte de franchissement de ligne.

Néanmoins, la Cruze Station Wagon bénéficie d’un excellent rapport qualité-prix.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le tableau de bord

Le tableau de bord de la Chevrolet Cruze.
Le tableau de bord de la Chevrolet Cruze.

Ses cadrans chromés et lumineux sont joliment disposés en fleur. L’ensemble est ergonomique et intuitif à l’instar de la console centrale délicatement inclinée pour faciliter son utilisation. Seul bémol, les plastiques chromés trop présents.

Le châssis

Le châssis de la Chevrolet Cruze.
Le châssis de la Chevrolet Cruze.

Le châssis est principalement composé d’une énorme pièce qui représente près de deux tiers de la structure. Ultrasolide et ultrarigide, elle est faite en acier de haute qualité pour assurer une sécurité maximum en cas de choc.

L’habitacle

L'habitacle de la Chevrolet Cruze.
L'habitacle de la Chevrolet Cruze.

A l’arrière comme à l’avant, place et confort sont de mise! Idéal pour les longs voyages, l’intérieur de la Chevrolet Cruze Wagon inspire sécurité et bien-être.

Le coffre

Le coffre de la Chevrolet Cruze.
Le coffre de la Chevrolet Cruze.

Le grand avantage de la version break sur sa sœur berline est évidemment son coffre généreux: 500 l sans même baisser la banquette et près de 1480 l lorsque les sièges arrière sont pliés. Petit plus, les nombreux rangements et porte-boissons dont la Cruze Wagon est truffée.

Auteur: Leïla Rölli