Archives
13 juillet 2015

Un œil de pro sur les bassins

Depuis plus de vingt ans, le Franc-Comtois Christophe Corne veille sur les milliers de baigneurs qui profitent plus ou moins sagement des joies de la baignade du côté de La Sarraz (VD).

Christophe Corne donne des cours de natation à des enfants à la piscine de La Sarraz.
Christophe Corne donne des cours de natation et éprouve toujours autant de plaisir dans le contact avec les enfants.

L’ange garde-bain

L’eau miroitante du grand bassin de 50 mètres n’est encore troublée par aucun remous. La journée s’annonce radieuse à la piscine de La Sarraz (VD). Et la vue à couper le souffle, avec le Mont-Blanc en point de mire. «Je ne m’en lasse pas depuis 1992, sourit Christophe Corne. Même si, en cas d’été radieux, je n’ai pas beaucoup de temps pour l’admirer.»

Après avoir surveillé des plages du côté de Perpignan (F), ce Franc-Comtois de 51 ans plutôt en forme – il prépare d’ailleurs la traversée à la nage des 14 kilomètres du détroit de Gibraltar – a travaillé comme coach dans un fitness d’Yverdon-les-Bains avant de répondre à une offre d’emploi dans «la plus belle piscine du canton de Vaud». Il fait quotidiennement les trajets depuis les bords du lac St-Point (F), où il vit en famille avec ses deux filles, «dont une aînée qui fait de la natation synchronisée», précise celui qui œuvre aussi comme professeur de natation. «Les deman­des d’enfants et parfois d’adultes arrivent plutôt en juillet-août, plus calmes que juin où avec mes deux collègues nous avons fort à faire.»

Autant dire que les jeunes de la région connaissent bien ce maître nageur, réputé pour son autorité naturelle et sa surveillance discrète mais sans faille. Avec, malgré les années de pratique, toujours la hantise de l’incident grave vu trop tard.

Une journée avec

Texte © Migros Magazine – Pierre Léderrey

Auteur: Pierre Léderrey

Photographe: Laurent de Senarclens