Archives
11 juillet 2016

Coaching: de l’effort et de l’humilité

Les deux séances hebdomadaires de personal training sont devenues un rendez-vous attendu. Enfin presque, parce que pour que ce soit pleinement efficace, il faut souffrir. Et se montrer aussi humble à la correction que valeureux à l’effort.

Notre journaliste Pierre Léderrey a décidé de se remettre au sport avec l'aide d'un coach.

Le stretching / échauffement
Conseil basique: les exercices d’échauffement et de stretching sont recommandés avant tout entraînement pour prévenir votre organisme qu’un groupe musculaire de votre corps nécessitera un apport d’oxygène supplémentaire. Et aussi après l’exercice, car lorsque vous cessez brusquement votre activité physique, votre organisme peut se retrouver en état de choc par une baisse trop rapide de votre pression artérielle. On privilégiera donc une diminution progressive, par des flexions, des élévations et des circumductions. Après avoir travaillé un peu souffle et endurance, nous attaquons des exercices de musculation.

Développé couché Un classique du genre que cet exercice développant poitrine, buste et pectoraux. La position de départ est allongée sur le banc. On saisit la barre posée sur les supports des deux mains, à une largeur légèrement supérieure à celle des épaules. Pour éviter de cambrer, on fléchit les jambes, ce qui colle les lombaires au banc. On décroche la barre et on l’immobilise bras tendus avant de la descendre lentement jusqu’à frôler les pectoraux. Puis on revient à la position initiale. Expirer à l’effort. Ici 4 séries de 15 mouvements, avec une charge légère de l0 kilos.

Tirage dos / rowingUn classique de la musculation du dos, importante pour rester bien droit. Le rowing: debout, jambes tendues, buste penché en équerre, le principe est de soulever une barre avec charges jusqu’aux abdominaux et de redescendre en contrôlant. Il existe de nombreuses variantes selon la zone ciblée. Les conseils d’un(e) pro s’avèrent précieux pour ne pas adopter une mauvaise position.

Abdos. Rotation oblique en position assise Là aussi un grand classique pour aplatir le ventre. Se pratique assis, les genoux pliés et le dos droit. On garde la colonne vertébrale bien droite, on gonfle la poitrine, et on déplace d’un côté et de l’autre le ballon lesté (dont on peut augmenter le poids à mesure que l’on progresse). On peut corser la difficulté en soulevant le ballon au- dessus de la tête en position médiane, voire en soulevant les pieds, mollets parallèles au sol. L’idéal étant d’alterner cet exercice avec un autre sans rotation.

Texte: © Migros Magazine | Pierre Léderrey

Auteur: Pierre Léderrey

Photographe: Mathieu Rod