Archives
31 août 2015

Comment fonctionne un tracteur?

Comment fonctionne un tracteur?
Patrick Zbinden, propriétaire du tractorama sur le site d’Evologia à Cernier (NE).
Patrick Zbinden, propriétaire du tractorama sur le site d’Evologia à Cernier (NE).

Patrick Zbinden, propriétaire du tractorama sur le site d’Evologia à Cernier (NE), répond à Nadal, 10 ans.

Les premiers tracteurs ont vu le jour aux Etats-Unis dans les années 1900-1910. Les marques étaient Mogul, Titan, Ford… A l’époque, ce n’était pas aussi simple qu’aujourd’hui de démarrer l’une de ces grosses machines. Le monde du tracteur était divisé en deux: ceux dont le moteur fonctionnait à l’essence et au pétrole et ceux à moteur diesel dit «à boule chaude».

Sur les premiers, le moteur était équipé d’un petit robinet à trois circuits – l’un à essence, l’autre à pétrole et le dernier étant fermé. On démarrait le moteur en ouvrant d’abord l’essence pour le chauffer, puis on passait au pétrole et le tracteur avançait. L’avantage était surtout financier, car le pétrole était défiscalisé, contrairement au diesel. Mais mettre en marche des tracteurs diesel n’était pas de tout repos: il fallait chauffer le moteur cinq à dix minutes à l’aide d’une petite lampe à essence, une sorte de chalumeau, puis balancer à la main un volant. Cela nécessitait de la force et de la technique.

A la fin des années 50, les fabricants se sont dit qu’il était temps d’améliorer les choses. Ils ont donc inventé les moteurs diesel à injection directe que l’on utilise toujours. Plus besoin d’huile de coude et de chalumeau! Il suffit d’enclencher un démarreur comme on le fait pour les voitures. Le piston voyage alors dans un cylindre et comprime l’air, ce qui a pour effet de l’échauffer. Lorsqu’il atteint environ 360 degrés, un injecteur pulvérise du diesel, provoquant l’explosion et ainsi le démarrage du moteur. Il ne reste plus qu’à appuyer sur la pédale des gaz et en avant!