Archives
7 avril 2015

Dis, comment...

Elisabeth Baguet Oppliger, horticultrice au Jardin botanique de Neuchâtel, répond à Félix, 7 ans et demi.

Question d'enfant manuscrite: comment les légumes poussent?
Une question de Félix, 7 ans et demi.
Portrait d'Elisabeth Baguet Oppliger souriante, en randonnée
Elisabeth Baguet Oppliger

Elisabeth Baguet Oppliger est horticultrice au Jardin botanique de Neuchâtel.

«Les plantes, et donc aussi les légumes, sont autotrophes. C’est-à-dire qu’ils peuvent se construire tout seuls. Ils n’ont pas besoin, comme nous les humains, de se nourrir d’autres êtres vivants (viande).

La graine, qui pourrait être comparée à l’embryon (le bébé) chez les humains, contient tout ce qu’il lui faut pour pousser. C’est comme si elle avait en elle un petit frigo avec tous les nutriments qui lui seront utiles pour se développer.

Au printemps, grâce à la pluie, elle va se gorger d’eau, et libérer une petite racine capable de puiser l’eau du sol, ainsi qu’une petite tige sur laquelle vont se développer des feuilles. La plante est née.

Grâce à ses feuilles, la plante va pouvoir réaliser la photosynthèse, une réaction chimique qui transforme l’énergie solaire en sucre. Pour que cette réaction fonctionne, les plantes ont besoin du soleil, mais aussi de gaz carbonique, qui se trouve dans l’air, ainsi que d’eau, qu’elles vont puiser dans le sol.

Les sucres ainsi produits sont utilisés par les plantes pour grandir, s’édifier, se construire. En plus, grâce à la photosynthèse, les plantes rejettent de l’oxygène, qui nous est si précieux! Certains légumes font des réserves, comme les carottes et les betteraves, qui vont stocker leurs sucres dans les racines: c’est la partie que nous mangeons.»