Archives
6 juin 2016

Comment on fait les pneus?

Une question de Denial, 10 ans.

Une question de Denial, 10 ans.

Romain Roduit, directeur technique de l'Espace des inventions à Lausanne.

Un pneu de voiture sert à la sécurité et au confort des passagers. Son matériau principal est le caoutchouc, comme les ballons de baudruche. Le caoutchouc empêche la voiture de déraper sur la route et retient l'air à l'intérieur pour amortir les chocs. Contrairement à un ballon, le pneu ne doit pas se déformer quand on le gonfle. Il est donc «ceinturé» par des câbles métalliques. Ces câbles sont cachés à l'intérieur du caoutchouc, comme les éclats de noisettes dans le chocolat.

Pour fabriquer un pneu, on dépose les différentes couches, à la manière d'un mille-feuille, mais enroulées autour d'un cylindre métallique: d'abord une couche étanche, pour éviter que l'air ne s'enfuie, ensuite une couche de caoutchouc avec des fils de kevlar ou de plastique.

Lors de l'étape suivante, on dépose les câbles métalliques, puis une épaisse couche de caoutchouc qui formera le profil du pneu. Notre pneu est maintenant prêt à passer au four, sa dernière étape. Comme un kouglof, il va prendre la forme de son moule. Ce moule est donc très important: grâce à lui, le pneu aura comme des crampons qui servent à évacuer l'eau ou la neige pour éviter les glissades. C'est aussi à ce moment qu'apparaissent les inscriptions sur le côté du pneu.

Mais attention, même si certaines étapes ressemblent à des recettes de cuisine, un pneu n'est pas comestible!