Archives
15 février 2016

Comment sommes-nous devenus des humains?

Une question de Lancelot, 8 ans.

Comment sommes-nous devenus des humains?
Denis Ramseyer, préhistorien, chargé d’enseignement à  l’Université de Neuchâtel.
Denis Ramseyer, préhistorien, chargé d’enseignement à l’Université de Neuchâtel.

La réponse de Denis Ramseyer, préhistorien, chargé d’enseignement à l’Université de Neuchâtel.

Tout être vivant est soumis à de lentes transformations au cours de la longue histoire de l’évolution, car le milieu dans lequel on vit change sans cesse. Il faut constamment pouvoir s’adapter à de nouvelles conditions de périodes de sécheresse, de pluies, de réchauffement ou de refroidissement de la planète, sans parler des modifications des ressources alimentaires. Parmi la très grande variété des espèces, les grands singes sont les animaux qui ressemblent le plus à l’homme. Selon les régions où ils ont vécu (savanes ou forêts humides), ils ont développé des caractères particuliers pour mieux s’adapter à leur environnement.

Il y a très longtemps (3 millions d’années), certaines espèces vivant en Afrique ont acquis un cerveau extraordinairement développé qui leur a permis de raisonner, leur donnant ainsi un avantage sur tous les autres primates. Ils ont commencé à tailler des outils, se sont mis à se déplacer en marchant (et en courant) debout. Ils ont compris comment fabriquer des armes pour chasser, puis comment allumer un feu. Ils ont enterré leurs morts.

L’homme est donc l’aboutissement d’une très longue évolution qui s’est achevée il y a 40 000 ans avec l’apparition de Cromagnon. L’homme ne descend pas du singe comme on le dit souvent, il est son cousin. Chaque année, les paléontologues découvrent de nouveaux fossiles. Des centaines de fragments de squelettes sont étudiés dans les moindres détails pour savoir à quoi ressemblaient les premiers humains.