Archives
12 octobre 2015

Un coussin d'air

Construire un aéroglisseur avec trois fois rien? C’est possible et, en plus, ça fait avancer la science…

La filette tient le CD et le ballon en place.
Attention, décollage imminent!

Le phénomène

L’air expulsé par le ballon à travers le bouchon vient se placer entre le CD et la table et forme ce que l’on appelle un coussin d’air. A cela s’ajoute un second phénomène: puisque l’air expulsé est accéléré, sa pression diminue et crée donc un effet ventouse. Et c’est parce que ces deux actions s’équilibrent (la première élève le CD et la seconde le plaque) que le disque glisse sur la table. C’est d’ailleurs le même principe qui permet aux vrais aéroglisseurs de se déplacer sur terre comme sur mer.

Marche à suivre

La fillette et le matériel sur la table.
Peu de matériel suffit à réaliser cette expérience.

1) Pour fabriquer un aéroglisseur, il faut un bouchon muni d’une valve (on en trouve notamment sur certaines bouteilles de boisson énergétique), un CD (pas celui que ta maman vient d’offrir à ton papa !), de la colle
et un ballon.

La fillette en train d'appliquer la colle.
Faire un cercle de colle de la même taille que le bouchon.

2) Avec la colle, Adèle fait un rond au centre du CD du même diamètre exactement que la base du bouchon. Ensuite, elle fixe celui-ci en appuyant bien fort. Et maintenant, elle doit patienter jusqu’à ce que ça sèche…

3) Notre ingénieure gonfle ses poumons, puis le ballon, avant d’enfiler ce dernier sur l’embout du bouchon. Comme ces opérations nécessitent souffle et dextérité, il n’y a pas de honte à demander de l’aide à plus grand que soi.

Le CD en train de glisser sur la table.
Ça marche!

4) Adèle décolle d’un poil le CD de la table et ouvre la valve. Dès que l’air s’échappe du ballon, elle lâche sa drôle de machine et la regarde évoluer avec grâce sur la surface de la table. Comme un véritable aéroglisseur!

Texte © Migros Magazine – Alain Portner

Auteur: Alain Portner

Photographe: Mathieu Bernard-Reymond