Archives
25 janvier 2016

Couler un bateau avec des bulles

Couler un bateau rien qu'en faisant des bulles? Ceci pourrait expliquer le mystère du Triangle des Bermudes!

la petite Lise photo
La petite Lise va tenter de couler un bouchon en liège en soufflant de l'air dans l'eau.

1 Pour cette expérience, notre savante en herbe a besoin de réunir une flopée d’ustensiles: un bouchon en liège, un cutter, des vis et un tournevis, du ruban adhésif, un ballon de baudruche, des pailles, des ciseaux et un vase.

2 Lise demande à un adulte de couper le bouchon en deux, puis plante quelques vis dans l’esquif en liège afin de l’alourdir et de le lester. Ainsi, lorsqu’elle pose le petit navire sur l’eau du vase, il est à la limite de la flottabilité.

3 Elle insère une paille dans l'autre, enfile le ballon à l’un des bouts du double chalumeau et fixe celui-ci avec du ruban adhésif. Il ne reste maintenant plus qu’à percer le ballon avec les ciseaux (quelques encoches suffisent).

4 Les choses sérieuses peuvent enfin commencer! Lise plonge le ballon dans l’eau, gonfle joues et poumons et souffle fort et longtemps dans la double paille. De grosses bulles sortent du ballon et le bateau… coule!

Le phénomène

«Eurêka!», se serait exclamé Archimède en pondant la loi qui explique notamment pourquoi un bateau flotte. Mais alors pourquoi notre bouchon coule- t-il? Parce que souffler de l’air dans l’eau diminue la densité du fluide que ce dernier déplace. Du coup, la poussée d'Archimède n'est plus assez forte et il sombre. Comme dans le Triangle des Bermudes! C’est en tout cas ce que pensent de nombreux chercheurs qui avancent que l’explosion de gigantesques poches de méthane serait à l’origine des disparitions inexpliquées de bateaux et d’avions dans ce secteur.

Texte: © Migros Magazine | Alain Portner

Auteur: Alain Portner

Photographe: Mathieu Rod