Archives
1 décembre 2014

Créer un pendentif en pâte polymère

Non, la pâte Fimo n’est pas réservée aux enfants! Enkhe Tserenbadam, enseignante à l’Ecole-club Migros de Fribourg, vous montre comment créer un pendentif design.

La machine à pâtes permet à Enkhe Tserenbadam, 
de lisser sa pâte 
et de mélanger 
les couleurs.
La machine à pâtes permet à Enkhe Tserenbadam, de lisser sa pâte et de mélanger les couleurs.

Sous son nom de «pâte polymère», la Fimo revêt un aspect plus professionnel. Et c’est tant mieux, car elle permet de créer… à peu près tout. Enkhe Tserenbadam, enseignante à l’Ecole-club Migros de Fribourg, façonne pour sa part de splendides bijoux.

Pour créer ce pendentif cœur, elle utilise une machine à pâtes qui lui permet de lisser sa Fimo et de mélanger les couleurs. Il est aussi possible de procéder à la main, mais attention de ne pas intégrer de bulles d’air dans la masse. Il est également nécessaire de nettoyer régulièrement mains et plan de travail.

A noter que les restes de pâte peuvent être conservés dans une boîte en plastique bien fermée: ils pourront ensuite servir à créer des perles.

Marche à suivre

Bien nettoyer le plan de travail.

Machine pour mélanger la pâte Fimo.
Prendre deux barres de pâte bleue et deux barres de verte.

Prendre deux barres de pâte bleue et deux barres de verte. Mélanger les couleurs à la main ou à la machine. Réserver la pâte turquoise.

Pour faire le maillage décoratif noir et blanc, appelé «cane»: prélever deux barres de pâte blanche et deux barres de noire. Aplatir la pâte blanche au rouleau, puis la passer plusieurs fois dans la machine (ou bien la malaxer à la main). Couper les bords pour obtenir un rectangle bien droit. Rouler le rectangle sur lui-même en l’affinant. Puis le lisser en le roulant encore avec la paume. Aplatir la pâte noire au rouleau puis la passer dans la machine. A la main: bien malaxer.

Couper les bords pour obtenir un rectangle de même largeur que le rouleau blanc.

Poser le rouleau blanc à l’extrémité du rectangle noir et l’enrouler dans le noir, jusqu’à ce que les deux extrémités de la pâte noire se rejoignent.
Poser le rouleau blanc à l’extrémité du rectangle noir et l’enrouler dans le noir, jusqu’à ce que les deux extrémités de la pâte noire se rejoignent.

Poser le rouleau blanc à l’extrémité du rectangle noir et l’enrouler dans le noir, jusqu’à ce que les deux extrémités de la pâte noire se rejoignent. Marquer l’endroit puis couper le surplus. Travailler légèrement le joint du bout des doigts.

Pincer le rouleau obtenu pour en réduire le diamètre et fermer le rouleau aux deux extrémités. Rouler le tout entre les paumes pour former un «serpent» régulier. Couper en deux. Rouler chaque segment jusqu’à ce qu’il ait 4-5 mm de diamètre. Poser les deux serpents côte à côte, les replier en deux.

Couper en deux, puis recouper en deux, puis couper chaque segment en quatre.
Couper en deux, puis recouper en deux, puis couper chaque segment en quatre.

Couper en deux, puis recouper en deux, puis couper chaque segment en quatre.

Assembler les segments les uns sur les autres, sur une base de six-sept segments.
Assembler les segments les uns sur les autres, sur une base de six-sept segments.

Assembler les segments les uns sur les autres, sur une base de six-sept segments.

Les coller un peu entre eux avec les doigts, sans les écraser.

Etaler le tout avec le rouleau jusqu’à ce que l’amalgame ait la largeur adéquate pour y poser l’emporte-pièce. Passer l’amalgame à la machine en le tenant à la verticale.

Couper les deux extrémités. Couper le rectangle en deux. Superposer les deux parties, les faire adhérer en appuyant légèrement dessus. Couper en deux. Superposer à nouveau, coller, couper en deux.

Superposer une fois encore, coller, couper en deux.
Superposer une fois encore, coller, couper en deux.

Superposer une fois encore, coller, couper en deux. Couper la pâte turquoise en deux. Prendre un des rectangles. Le passer dans la machine en largeur (sur 1, puis 2, puis 3) pour l’aplatir. Ou l’aplatir au rouleau jusqu’à ce qu’il fasse 2 à 3 mm d’épaisseur. Couper deux tranches d’environ 1,5 mm d’épaisseur de cane. Les coller côte à côte.

Utiliser un emporte-pièce rond ou une lame de métal flexible pour couper un demi-cercle
Utiliser un emporte-pièce rond ou une lame de métal flexible pour couper un demi-cercle.

Utiliser un emporte-pièce rond ou une lame de métal flexible pour couper un demi-cercle.

Décoller le dessin noir et blanc et le poser sur la base turquoise, bord à bord.
Décoller le dessin noir et blanc et le poser sur la base turquoise, bord à bord.

Décoller le dessin noir et blanc et le poser sur la base turquoise, bord à bord.

Etaler l’autre rectangle turquoise à la même épaisseur que le noir et blanc. Couper en arrondi.
Etaler l’autre rectangle turquoise à la même épaisseur que le noir et blanc. Couper en arrondi.

Etaler l’autre rectangle turquoise à la même épaisseur que le noir et blanc. Couper en arrondi, puis adjoindre la partie turquoise et le cane noir-blanc.

Bien appuyer l’éponge avec les deux paumes sur la juxtaposition des pâtes Fimo, afin de la fixer dessus.
Bien appuyer l’éponge avec les deux paumes sur la juxtaposition des pâtes Fimo, afin de la fixer dessus.

Bien appuyer l’éponge avec les deux paumes sur la juxtaposition des pâtes Fimo, afin de la fixer dessus. Puis en commençant par le milieu, puis les côtés, passer le rouleau sur l’éponge pour donner de la texture à la pâte.

Couper ensuite la forme bicolore avec l’emporte-pièce cœur.
Couper ensuite la forme bicolore avec l’emporte-pièce cœur.

 Couper ensuite la forme bicolore avec l’emporte-pièce cœur, en choisissant quel type de dessin on désire.

Soulever la forme à la lame et la déposer sur le dôme en inox.
Soulever la forme à la lame et la déposer sur le dôme en inox.

Soulever la forme à la lame et la déposer sur le dôme en inox.

Travailler le bord du cœur avec l’éponge pour l’arrondir.
Travailler le bord du cœur avec l’éponge pour l’arrondir.

Travailler le bord du cœur avec l’éponge pour l’arrondir.

Planter l’œillet à l’endroit qu’on désire, et appuyer pour l’enfoncer.
Planter l’œillet à l’endroit qu’on désire, et appuyer pour l’enfoncer.

Planter l’œillet à l’endroit qu’on désire, et appuyer pour l’enfoncer.

Cuire au milieu du four à 110°C durant 30 minutes. Attention: si on a un petit four, glisser la grille dans la rainure du bas, afin que la forme ne brunisse pas.

Lorsque la forme est encore tiède, enlever le centre de pâte dans l’œillet en le poussant avec un cure-dent.
Lorsque la forme est encore tiède, enlever le centre de pâte dans l’œillet en le poussant avec un cure-dent.

Sortir du four. Lorsque la forme est encore tiède, enlever le centre de pâte dans l’œillet en le poussant avec un cure-dent.

A noter : lorsque la forme à cuire est plate, recouvrir la plaque de papier sulfurisé avant de l’y déposer.

Ouvrir la bélière, y glisser le cœur et pincer entre deux doigts pour le refermer.
Ouvrir la bélière, y glisser le cœur et pincer entre deux doigts pour le refermer.

Ouvrir la bélière, y glisser le cœur et pincer entre deux doigts pour le refermer.

Glisser le cordon.

Ouvrir la bélière, y glisser le cœur et pincer entre deux doigts pour le refermer.
Ouvrir la bélière, y glisser le cœur et pincer entre deux doigts pour le refermer.

Coller les embouts de chaque côté du cordon et bien laisser sécher.

Insérer un anneau dans chaque embout.
Insérer un anneau dans chaque embout.

Insérer un anneau dans chaque embout.

Insérer le fermoir.
Insérer le fermoir.

Insérer le fermoir.

Pendentif en forme de cœur en pâte polymère.
Et voilà le travail.

Votre pendentif est maintenant prêt à être porté! 59

© Migros Magazine - Véronique Kipfer

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Mathieu Rod