Archives
28 avril 2014

Créez votre propre Nana colorée

Se prendre pour Niki de Saint Phalle le temps d’une création, ça vous tente? Myriam Décroze, plasticienne et enseignante à l’Ecole-club Migros de Genève, vous initie à la réalisation de votre Nana.

Myriam Décroze dans un atelier très gai et coloré
Myriam Décroze vous invite à entrer dans le monde coloré de l’artiste Niki de Saint Phalle.

Quoi de plus chic qu’une Nana «maison» pour décorer son intérieur? Myriam Décroze, plasticienne et enseignante à l’Ecole-club Migros de Genève, vous explique sa fabrication étape par étape.

Elle conseille tout d’abord de vous inspirer des travaux de Niki de Saint Phalle. Faites le plein de couleurs et d’idées, puis esquissez un dessin – même s’il n’est pas parfait – de votre future Nana.

Travaillez ensuite votre grillage comme un tissu: délicatement, en coupant au milieu des alvéoles. Cela vous permettra d’avoir des petits tronçons de fils à nouer autour de la structure. Travailler le grillage peut paraître fastidieux, mais faites-le avec soin, car c’est l’étape la plus importante. Favorisez les gros morceaux de grillage, car une accumulation de petits fragiliserait la structure. Et mettez des gants, cela vous évitera de vous piquer les doigts.

Lancez-vous dans un petit modèle (maximum 70 cm): il restera léger et vous pourrez le suspendre si vous le désirez. Et puis, ainsi que le souligne la spécialiste, «mieux vaut créer un modèle petit et soigné, qu’un grand non abouti».

Enfin, choisissez un papier fin pour recouvrir la structure. Myriam Décroze recommande les feuilles d’annuaire téléphonique… mais il paraît que les pages de Migros Magazine sont tout aussi efficaces!

Structure métallique

Découpage du treillis.
Prendre garde de bien couper au milieu des alvéoles.

Couper à l’aide de la pince un morceau de grillage de 50 cm de long sur 20 cm de large environ. Plier le grillage en deux. Prendre garde de bien couper au milieu des alvéoles.

Les fils sont rabattus avec une pince.
Rabattre les fils vers l'intérieur.

Faire une entaille (environ 2 alvéoles) des deux côtés en bas, pour marquer la taille. Rabattre le treillis vers l’intérieur, puis accrocher les parties inférieures entre elles à l’aide des fils qui dépassent, en enroulant les fils autour de la structure puis en les rabattant vers l’intérieur. Entortiller les deux extrémités entre elles et les rabattre à l’intérieur de la structure.

Utilisation du fil de fer.
Si les fils sont trop courts, aidez-vous d'un fil de fer.

Bon à savoir : si les fils sont trop courts, prendre un morceau de fil de fer et l’enrouler autour des alvéoles nécessaires. Entortiller les deux extrémités entre elles et les rabattre à l’intérieur de la structure. Pour les grosses structures: «tisser» le fil de fer dans la structure pour maintenir les pièces. Cela permettra également de consolider le tout. Bien accrocher ainsi tout le long de la structure, alvéole après alvéole.

Lier ensuite le dessous des bras. Laisser la «manche» ouverte, afin de pouvoir ensuite y emboîter le bras. A noter : il reste un petit trou à la taille, mais étant donné que le modèle est de petite taille, on pourra le combler sans problème avec du papier. Dans le cas d’un plus grand modèle, il est essentiel de combler l’espace avec un bout de grillage, qu’on fixe sur la structure.

Faire une entaille sur les épaules, rabattre les morceaux l’un sur l’autre et fixer à nouveau avec les fils qui dépassent, de manière à arrondir les épaules. Faire une entaille (2-3 alvéoles) à l’entrejambe, pour marquer les jambes.

Couper un morceau de grillage de 50 cm sur 32 cm. Le plier en deux, puis couper sur le pli. Former chaque cuisse en enroulant le grillage en forme de tube un peu plus large d’un côté que de l’autre. Fixer les deux épaisseurs.

Enfilage de la jambe au-dessus du tronc.
Enfiler la jambe au-dessus du bord du tronc.

Enfiler la jambe au-dessus du bord du tronc. A noter: si l’on désire former une Nana assise, c’est là qu’on va plier la structure pour former un angle droit. Former les mollets avec les mains. A noter: si l’on a trop compressé, on peut reformer la structure à l’aide de la pince à serrer. Mais si c’est trop enfoncé, il vaut mieux rajouter un bout de grillage et le fixer par-dessus!

Mise en forme avec des gants plus épais.
Si nécessaire, enfilez des gants plus épais.

Pour les extrémités des bras et des jambes: faire une petite entaille, puis enrouler le grillage sur lui-même en le compressant, si nécessaire en enfilant des gants plus épais. Au besoin, s’aider de la pince pour donner une meilleure forme. Pour la tête: chiffonner en boule un morceau de grillage et l’accrocher au corps à l’aide d’un fil de fer. Ajouter trois morceaux de treillis arrondis pour marquer les seins et les fesses. Régulariser les bosses sur la structure, et rentrer tous les fils qui dépassent.

Papier

Commencer par préparer son mélange de poudre de colle et d’eau. Attention: ne pas hésiter à faire une colle plus consistante que ce qui est marqué dans les indications! Car plus la colle est liquide, plus le papier va être détrempé et glisser sur la structure.

Protéger la table. A noter cependant que les taches de colle peuvent être nettoyées sans problème à l’eau tiède, aussi bien sur les meubles que sur les vêtements.

Les bandes de papier préparées.
Les bandes font idéalement entre 2 et 3 cm de large.

Déchirer des bandelettes de papier de 2-3 cm de large, les plus longues possible pour pouvoir facilement les appliquer et les entrecroiser sur la structure. Plus on avancera dans le travail, plus les bandes pourront être courtes pour pouvoir mieux les ajuster aux reliefs.

Les bandes de papier croisées.
Croiser les bandes de papiers pour les faire bien tenir.

Enduire ensuite généreusement de colle chaque bande de papier, et l’appliquer sur la structure en entrecroisant au maximum les papiers, afin de bien les faire tenir. La tâche n’est pas facile au départ, mais se simplifie nettement après la première couche! Poser cinq à six couches de papier à la suite. Il n’est pas nécessaire d’attendre le séchage des couches précédentes avant d’en appliquer une nouvelle.

Si l’on remarque des plis dans le papier, il est possible de poncer légèrement la surface une fois que le papier est sec. Laisser ensuite sécher durant environ 8 heures dans un endroit sec et aéré.

Peinture

Application de la peinture acrylique blanche.
Appliquer une sous-couche de peinture acrylique blanche.

Appliquer une sous-couche de peinture acrylique blanche (si l’on a une grande structure, on peut aussi utiliser de la dispersion, moins coûteuse). A noter: si l’on préfère une Nana noire, on peut peindre directement la nuance sur sa structure, sans passer par la sous-couche blanche.

Bien laisser sécher. Peindre ensuite le reste de sa création dans les couleurs que l’on désire. Laisser sécher. Passer une seconde couche de peinture si on le désire, puis laisser sécher à nouveau.

Décoration au stylo.
Compléter sa Nana en ajoutant des fioritures.

Compléter sa Nana en ajoutant des fioritures à l’aide des stylos Posca. Faites-vous plaisir! On peut esquisser les traits avec un feutre fin à l’eau – donc lavable – ou un crayon gris, avant de repasser dessus avec les stylos Posca. Pour des rayures: utiliser du scotch de carrossier pour délimiter les couleurs. On l’enlèvera une fois la peinture sèche. A noter: si vous désirez une Nana plus brillante, vous pouvez finalement la couvrir d’un vernis synthétique, lorsque la peinture est bien sèche.

La Nana terminée.
Et voilà le résultat!

© Texte: Migros Magazine - Véronique Kipfer

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Mathieu Bernard-Reymond