Archives
5 septembre 2016

«Au Liban, le houmous est bien meilleur»

Chiara, 5 ans, est partie il y a quatre mois à Beyrouth, au Liban, avec sa petite sœur Alice, 3 ans, et ses parents. D’un petit village au bord d’un lac, elle est passée à une grande ville du Moyen-Orient.

«Les forêts de cèdres sont magnifiques, tout en haut des montagnes. Il n’y a pas de vaches, mais beaucoup de chevaux. On en a même vu un grand troupeau il y a quelques jours, c’était beau. C’est mon animal préféré, avec les licornes et les pégases.»

«Quand on est partis de Suisse, mes grands-parents nous ont donné à chacune un appareil photo. A Beyrouth, j’adore prendre des photos de tout, surtout des graffitis qu’on voit dans la rue! Pour quelques semaines cet été, on est retournés en Suisse et comme maman ne pouvait pas venir avec nous, j’ai pris une photo d’elle, comme souvenir. Et aussi des dizaines de photos de cèdres, de graffitis et de chevaux, à montrer à mes copines restées en Suisse.»

«Depuis la fenêtre de notre appartement, au 12e étage, on a une belle vue. Quand il y a une tempête dehors, ma petite sœur continue de dire: « Il y a des moutons sur le lac!», alors que c'est la mer qu’on voit!»

Texte: © Migros Magazine / Véronique Kipfer

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Famille Masson

Illustrations: Olaf Hayek