Archives
19 décembre 2016

De l'eau qui flotte sur la flotte

«Et si l’on s’amusait à faire flotter de l’eau sur… de l’eau? Un pari loufoque pour savants fous!»

Irina regarde le résultat de son expérience
La différence de température fait que l'eau ne se mélange pas à elle-même.
Irina et le matériel posé sur la table devant elle.
Le matériel nécessaire est facile à rassembler.

Pour réaliser cette expérience, Irina a besoin d’eau froide et d’eau bouillante qu’elle met séparément dans deux récipients, de colorant alimentaire ainsi que d’un adulte consentant.

Ajout du colorant dans l'eau.
Ajouter un peu de colorant alimentaire dans l'eau bouillante

Notre scientifique verse quelques gouttes de colorant alimentaire dans l’eau bouillante. Pas pour faire joli, mais pour que l’on puisse bien visualiser le phénomène qui va suivre!

Irina penche le récipient contenant l’eau froide de manière à ce que son assistant puisse verser l’eau bouillante en la faisant délicatement glisser le long de la paroi de verre.

Qu’observe-t-on une fois l’opération terminée? Que l’eau bouillante – celle qui est colorée – reste en surface et ne se mélange donc pas à l’eau froide. Plutôt étonnant, non?

Le phénomène

Tout le monde sait que l’air chaud est plus léger (moins dense) que l’air froid. C’est pour cela que les montgolfières volent.

Eh bien pour l’eau, c’est le même principe que pour les ballons à air chaud! Si l’eau bouillante reste en surface, c’est tout simplement parce qu’elle est moins dense que l’eau froide.

«Eurêka», se serait alors exclamé Archimède qui avait déjà compris ce phénomène il y a plus de deux mille ans de cela…

Texte: © Migros Magazine / Alain Portner

Auteur: Alain Portner

Photographe: Mathieu Bernard-Reymond