Archives
21 novembre 2016

Des citrons électriques

A plat? Plus de jus? Tout le contraire des citrons que l’on va transformer ici en batterie électrique...

Jeanne se transforme en électricienne!

1 Très au courant, Jeanne réunit le matériel nécessaire à cette expérience électrisante: deux citrons, du fil de cuivre, deux lames de cuivre, deux clous zingués et un voltmètre.

2 Notre électricienne plante un clou et une lame de cuivre dans chaque citron, puis elle relie la lame de cuivre d’un citron au clou de l’autre à l’aide du fil de cuivre. Vous suivez?

3 Maintenant, elle branche le voltmètre à la lame de cuivre et au clou restés libres. De cette manière, elle ferme le circuit électrique et le courant devrait ainsi pouvoir passer…

4 Toujours branchée, Jeanne allume le voltmètre pour mesurer la tension produite entre les deux lames. Suspense, suspense… Un chiffre s’affiche enfin, preuve que ça marche!

Le phénomène

Les piles sont composées principalement de deux métaux – l’un qui perd facilement des électrons (ici, le zinc) et l’autre qui a tendance à les attirer (le cuivre) – et d’un électrolyte (le jus acide du citron) qui permet le passage du courant électrique. Or, les électrons, en circulant du zinc au cuivre, vont produire de l’électricité. Pas énormément dans notre expérience, mais quand même suffisamment pour allumer une ampoule LED rouge qui a besoin d’à peine deux volts pour éclairer notre lanterne…

Texte © Migros Magazine – Alain Portner

Auteur: Patricia Brambilla