Archives
29 mai 2017

Des doigts insensibles

«Tromper notre cerveau est facile. Comme dans cette démo où l’on a l’impression de caresser des doigts morts…»

Léonard et Léo en train de faire l'expérience.
Léonard et Léo sont prêts à tout tenter!
Léonard et Léo en train de faire l'expérience.
Léonard et Léo sont prêts

Léonard et Léo se font face, prêts à dégainer comme s’ils participaient à un duel. Mais ici, les seules armes autorisées sont les mains! Quant à l’issue de cette confrontation, elle sera pacifique.

Léonard et Léo  en train de faire l'expérience
D’un même élan, les duellistes plaquent leurs paumes ainsi exposées l’une contre l’autre.

Le premier duelliste dégaine sa main droite, le second sa main gauche. Puis d’un même élan, ils plaquent leurs paumes ainsi exposées l’une contre l’autre. Le suspens est quasi insoutenable...

Léonard et Léo  en train de faire l'expérience
Que va-t-il se passer?

De sa main encore libre, Léonard extrait son pouce et son index, deux doigts à l’aide desquels il va caresser les «double-doigts » (les siens et ceux de Léo) du haut en bas. Que va-t-il ressentir?

Léonard et Léo  en train de faire l'expérience
Une drôle de senssation...

A voir l’expression du visage de son ami, Léo doit penser que la sensation ressentie provoque chez son partenaire un début d’hilarité ainsi qu’un malaise certain, voire même du dégoût… 

Le phénomène

A chaque instant de notre vie éveillée, notre cerveau met en commun les informations reçues par nos différents sens afin d’interpréter le monde qui nous entoure. Nos doigts, nos mains et nos bras, par exemple, lui donnent une indication sur les mouvements, la pression exercée, la température, la texture, etc.

Mais si on fournit à notre cerveau des infos contradictoires, qui ne correspondent pas à ce qui est habituel, cela va générer en nous une sensation bizarre et pas très agréable ainsi qu’un malaise plus ou moins marqué selon les personnes.

Texte: © Migros Magazine / Alain Portner