Archives
9 mai 2016

Des perles en pâte Fimo

La pâte Fimo n’a (presque) plus de secrets pour notre lectrice valaisanne Justyne Schwery: voilà sept ans qu’elle crée ses propres bijoux. En suivant ses conseils, vous pourrez bientôt fabriquer vous aussi votre collier.

Justyne Schwery s’évade en créant des bijoux en pâte Fimo.
Justyne Schwery s’évade en créant des bijoux en pâte Fimo.

J’adore choisir les couleurs, essayer de les marier, imaginer des nouveaux colliers, assembler des perles de formes variées. Cette activité me détend: je passe un moment au calme, dans mon monde à moi. Je m’évade.» Maman de deux fillettes de 8 et 10 ans, la Valaisanne Justyne Schwery travaille la pâte polymère depuis plusieurs années.

«C’est en cherchant des idées de bricolages à réaliser avec les petites que je suis tombée par hasard sur cette technique. Et j’ai constaté qu’on pouvait fabriquer de jolis bijoux.»

Bricoleuse et fan de déco, elle décide alors d’apprendre les bases avec une amie, avant d’affiner sa pratique par le biais de stages, de livres et de tutoriels sur internet. Aujourd’hui, elle vend ses créations et dispose déjà d’une petite clientèle.

«Ce qui est formidable, c’est que les possibilités sont infinies. On peut travailler la couleur, la texture, donner des effets de faux bois, de fausse pierre. Mais il faut souvent s’y reprendre à plusieurs fois pour maîtriser une technique.»

Un conseil?

En Fimo, rien ne se jette! Conservez tous les déchets de pâte, ils vous seront utiles.

«Vous pouvez les conserver sous papier cellophane, dans des boîtes hermétiques.»

Marche à suivre

Aplatir les pâtes avec le rouleau.
Aplatir les pâtes avec le rouleau.

1 Afin de réaliser un dégradé de couleurs, former deux triangles, l’un avec de la pâte violette, l’autre avec de la pâte beige. Les fixer l’un à l’autre, tête-bêche et les aplatir avec le rouleau.

Passer la pâte 15 à 20 fois dans la machine à pâtes.
Passer la pâte 15 à 20 fois dans la machine à pâtes.

2 Découper une plaque rectangulaire. La décoller du sous-main avec la lame et la passer 15 à 20 fois dans la machine à pâtes en la repliant à chaque passage, afin d’obtenir un dégradé.

Egaliser la pâte avec la lame.
Egaliser la pâte avec la lame.

3 Afin d’allonger la plaque de pâte ainsi obtenue, la passer dans la machine en la plaçant cette fois-ci dans l’autre sens. L’égaliser à l’aide de la lame.

Astuce en vidéo: obtenir de nouvelles couleurs à votre goût.

Plier la plaque en accordéon
Plier la plaque en accordéon

4 Plier la plaque en accordéon (côtés d’environ 1 cm) en appuyant bien à chaque étape pour chasser l’air.

Entourer le boudin d’une fine plaque de pâte beige en prenant soin de bien la faire adhérer.
Entourer le boudin d’une fine plaque de pâte beige en prenant soin de bien la faire adhérer.

5 Modeler la pâte en forme de boudin. L’entailler sur la longueur jusqu’à mi-chemin et y insérer une fine plaque de pâte beige. Entourer le boudin d’une fine plaque de pâte beige en prenant soin de bien la faire adhérer.

Presser délicatement le milieu de la cane et tirer vers le haut.
Presser délicatement le milieu de la cane et tirer vers le haut.

6 On obtient ainsi ce qu’on appelle une cane. Procéder à une réduction de cane en l’étirant. Pour ce faire, presser délicatement le milieu de la cane et tirer vers le haut.

Façonner chaque partie en forme de pétale.
Façonner chaque partie en forme de pétale.

7 Couper les extrémités de la cane et lui donner une forme arrondie. La couper ensuite en trois parties égales. Façonner chaque partie en forme de pétale, en prenant garde à ce que le dégradé de couleur soit symétrique.

Assembler les six pétales.
Assembler les six pétales.

8 Apposer les trois canes formant les pétales côte à côte, puis les couper au milieu afin d’en obtenir six. Assembler les six pétales en prenant soin d’y ajouter un petit boudin de pâte au centre qui représentera le cœur de la fleur.

Enrouler le tout d’une fine plaque de pâte translucide.
Enrouler le tout d’une fine plaque de pâte translucide.

9 Isoler chaque pétale avec des petits morceaux de pâte translucide. Enrouler le tout d’une fine plaque de pâte translucide.

Procéder à une réduction de la cane fleur de la même façon que précédemment jusqu’à obtenir un fin rouleau.
Procéder à une réduction de la cane fleur de la même façon que précédemment jusqu’à obtenir un fin rouleau.

10Procéder à une réduction de la cane fleur de la même façon que précédemment jusqu’à obtenir un fin rouleau. Couper les extrémités pour voir apparaître le motif de fleur.

Couper de fines lamelles de fleur et les placer sur la boule à l’aide de la lame.
Couper de fines lamelles de fleur et les placer sur la boule à l’aide de la lame.

11 Former une boule avec des déchets de pâte translucide. Couper de fines lamelles de fleur et les placer sur la boule à l’aide de la lame. Rouler la perle entre ses mains pour faire adhérer les fleurs.

Votre perle servira de base pour un beau collier.
Votre perle servira de base pour un beau collier.

12 Percer la perle en y vissant un cure-dent. La faire cuire au four à 110 °C durant 30 minutes en la plaçant sur du papier sulfurisé. Et voilà! Votre perle servira de base pour un beau collier.

Admirez les réalisations de Justyne Schwery: www.flickr.com/photos/polyperles

© Migros Magazine - Tania Araman

Auteur: Tania Araman

Photographe: Mathieu Rod