Archives
9 mai 2016

Des tonnes d'ivoire brûlé

La photo de la semaine commentée par Virginie Brawand, journaliste RTS.

Au Kenya, 105 tonnes d’ivoire ont brûlé l’autre jour, 16 000 défenses dressées face au Parc national de Nairobi.
Au Kenya, 105 tonnes d’ivoire ont brûlé l’autre jour, 16 000 défenses dressées face au Parc national de Nairobi. (Photo: Carl de Souza/AFP)
Virginie Brawand, journaliste RTS.
Virginie Brawand, journaliste RTS.

Virginie Brawand, journaliste RTS.

J’ai choisi cette photo, car elle ne peut laisser personne indifférent. Au premier plan, celui qui retient d’abord le regard, c’est un homme armé qui veille sur une montagne de je ne sais quoi…

En y regardant de plus près, la réalité s’impose et ce qu’elle décrit a pour nom aussi bien souffrance animale que barbarie humaine, pour un or blanc trop cher payé.

Au Kenya, 105 tonnes d’ivoire ont brûlé l’autre jour, 16 000 défenses dressées face au Parc national de Nairobi. Des flammes visibles à des kilomètres, pour qu’enfin cesse le braconnage, pour que les éléphants puissent continuer de vivre sur notre planète. En Afrique il n’en reste plus que 500 000, moitié moins qu’il y a trente ans.