Archives
12 janvier 2015

Du neuf avec du vieux

Le low-tech est à la mode, y compris chez les stars. Surfant sur la tendance, des constructeurs ressuscitent les objets électroniques cultes de jadis.

Le légendaire Ghetto-blaster version TRC 931
Le légendaire Ghetto-blaster version TRC 931 est de retour avec quelques modifications.

Mouvement encore underground, le low-tech gagne pourtant du terrain. Avant d’être un appel à s’interroger sur la nécessité d’acheter toujours à la pointe du progrès technologique, le low-tech (littéralement basse technologie) serait «d’abord une attitude qui vise à mieux se servir des produits high-tech d’aujourd’hui». Le propos est issu de la nouvelle bible francophone de cette tendance, L’Age des low-tech, écrite par Philippe Bihouix.

Evitant une approche trop idéologique, cet ingénieur spécialiste de la finitude des ressources minières propose une approche pragmatique devant l’épuisement de beaucoup de matières premières (et notamment des métaux précieux) nécessaires à la fabrication des smartphones, ordinateurs et autres appareils électroniques dernier cri.

Ainsi, plutôt que de parler de ce qu’il appelle le «mensonge de la voiture propre», il propose de songer à l’automobile low-tech: plus simple, plus légère, sans électronique ou chevaux inutiles.

Le rétro chic des natels à clapet

Cependant, avant même de convaincre les ingénieurs et l’industrie, le low-tech a son pendant branché appelé «retro chic» outre-Atlantique. En septembre dernier, l’image tourna dans les gazettes du monde entier. Et pour cause puis­qu’on y voyait la prêtresse absolue du chic et éditrice de Vogue Anna Wintour (qui inspira le personnage du film Le Diable s’habille en Prada) exhiber un archaïque mobile à clapet lors de l’Open de tennis. La mode du «flip phone» façon Motorola Startac, soit bien avant l’écran tactile et le multitâche, séduit d’autres stars comme Rihanna, Scarlett Johansson ou Kate Beckinsale. Ou encore Iggy Pop, mais pour des raisons de solidité. L’iguane l’a d’ailleurs surnommé «rugby».

Evidemment, l’industrie s’est emparée de cette mode et l’on voit certaines icônes du vintage techno rééditées (presque) comme à l’épo­que, mais avec quand même quelques concessions à la modernité. Icône de la culture hip-hop des 80, le Ghetto-blaster version TRC 931 renaît ainsi grâce à Lasonic, l’appareil à cassettes laissant place au dock Iphone et au Bluetooth. On citera encore les nombreux appareils photographiques numériques façon vieux Leica, le retour des disques vinyle et platines associées ou encore le téléphone mural façon Brigades du Tigre.

Et si vous vous sentez des envies d’attitude low-tech, il ne vous reste plus qu’à espérer que LG commercialise en Europe le Wine Smart. Ce mobile à clapet aux allures de dalle en a la parfaite apparence extérieure, alors qu’il accueille Android Kitkat.

Auteur: Pierre Léderrey