Archives
27 février 2012

En harmonie avec notre Terre

Migros s’engage à continuer d’investir dans les énergies renouvelables. Une promesse faite à Enzo, un Lausannois de 13 ans, dans le cadre du nouveau projet Génération M.

Enzo, un Lausannois de 13 ans.
Migros promet à Enzo, un Lausannois de 13 ans, de promouvoir les énergies renouvelables.

Depuis toujours, Migros œuvre dans le respect de l’homme. C’est que pour son fondateur, Gottlieb Duttweiler, il était primordial d’accorder une large place aux valeurs sociales et culturelles. Aujourd’hui, ces fondamentaux sont toujours pris en considération, rejoints il y a de cela plusieurs décennies par une dimension environnementale forte. Ainsi, le distributeur pense, agit et vit en fonction du développement durable. Et le prouve avec son nouveau projet – Génération M – qui recense plus de trente promesses faites à des enfants.

Vis-à-vis d’Enzo Salinas, un Lausannois de 13 ans, Migros s’engage par exemple à soutenir les énergies renouvelables. Actuellement en huitième année d’enseignement secondaire, l’adolescent envisage de travailler plus tard dans le domaine de l’informatique ou des technologies. Et, comme beaucoup de jeunes gens de sa génération, il espère que le monde de demain sera le moins pollué possible.

Toutefois, pour façonner le futur, il faut agir sur le présent. Et le temps presse: «Le réchauffement climatique a des conséquences désastreuses. Il provoque des catastrophes naturelles qui ont un grand impact sur les hommes et l’environnement, explique Enzo. De plus, les pays pauvres deviennent de plus en plus pauvres.»

J’agis à mon niveau en éteignant les lumières dont je n’ai pas besoin.

A son niveau, le jeune Lausannois est un bon élève puisqu’il a déjà adopté de bons écogestes: «Je fais attention à éteindre les lumières dont je n’ai pas besoin, je trie les déchets, je n’utilise pas de papier d’aluminium et j’évite de trop chauffer ma chambre.»

Quant aux panneaux solaires, il aimerait bien en installer sur le toit de sa maison, mais malheureusement ses parents n’en sont pas propriétaires. «Je trouve qu’il devrait être obligatoire d’en poser sur toutes les nouvelles constructions», explique Enzo, plein de bon sens.

Alors bien sûr, lorsqu’il a appris que Migros soutenait les énergies renouvelables, le Vaudois n’a pu que s’en réjouir: «C’est une super idée. J’espère que d’autres entreprises en feront autant.»

La centrale photovoltaïque d'Ecublens (VD) est l'une des plus grandes de Suisse.
La centrale photovoltaïque d'Ecublens (VD) est l'une des plus grandes de Suisse. (Photo: Céline Michel)

Les efforts de Migros ont été récompensés

En tout, Migros a déjà développé une vingtaine de centrales photovoltaïques sur ses bâtiments. A Ecublens, Migros Vaud et Romande Energie gèrent par exemple 8500 m2 de panneaux solaires. D’une capacité de 1,1 million de kWh par an – soit la consommation de plus de trois cents ménages –, elle est une des plus grandes de Suisse. De plus, toujours à Ecublens, Migros Vaud a installé une centrale à bois pour pouvoir diminuer sa dépendance par rapport au pétrole.

Par ailleurs, dans toute la Suisse, de nombreux magasins sont labellisés Minergie. Grâce à une meilleure isolation et des systèmes de récupération de chaleur, d’importantes économies d’énergie sont rendues possibles. Heureuse conséquence: des enseignes peuvent désormais se passer de mazout.

Ce n’est pas tout. En Suisse orientale, Migros a installé sur le toit d’un magasin à Gossau (SG) une éolienne équipée d’une pale de 6 m. Avec une vitesse de vent moyenne de 4 m/s, celle-ci fournit une production annuelle de 10 mWh, soit la consommation de trois maisons individuelles.

Notons enfin que Migros Zurich dispose d’une flotte de camions roulant au biogaz, élaboré par fermentation de déchets organiques. Une autre solution ingénieuse pour se passer d’essence.

Les efforts de Migros sont souvent récompensés. En 2010, Migros Vaud et Romande Energie ont reçu le Prix solaire suisse. Et en 2011, le distributeur a reçu, pour son engagement dans le domaine de l’énergie et de la protection de l’environnement au cours des trois dernières décennies, l’Energy Globe Award, la récompense internationale la plus prestigieuse dans le domaine. Ce faisant, Migros devançait plus de mille projets provenant de cent cinq pays. «Grâce à la technologie photovoltaïque et à son management énergétique exemplaire, cette entreprise se profile comme un véritable défenseur du climat», a déclaré Reinhold Mitterlehner, le ministre autrichien de l’Economie lors de la remise du prix.

A l’avenir, Migros continuera d’investir dans les énergies renouvelables. Ainsi, une éolienne sera bientôt mise en service sur le toit du siège de Migros Zurich et, à San Antonino (TI), le distributeur comptera dès ce printemps une installation photovoltaïque supplémentaire.

Auteur: Pierre Wuthrich