Archives
3 décembre 2012

Et voici la Megane restylée

Puissante tout en ayant un appétit d’oiseau, la Française convainc.

la nouvelle Renault Megane Berline 2012
Joliment dessinée sans trop en faire, visuellement, cette nouvelle Megane ne se démarque pas radicalement de son prédécesseur. (Photo: DR)

Mon amie Laure, qui vit à Paris, est venue passer quelques jours chez moi. Mis à part un bref passage au Tessin il y a quelques années, Laure découvrait la Suisse pour la première fois. Empressée de lui faire visiter notre beau pays, c’est par La Chaux-de-Fonds que j’ai décidé de commencer notre tour. Deux raisons à cela: le panorama de La Vue-des-Alpes et l’exposition sur Le Corbusier au Musée des beaux-arts de la cité horlogère. Comme nous partions depuis Lausanne, c’était également une très belle occasion de tester la nouvelle Renault Megane Berline 2012 prêtée pour la semaine.

Joliment dessinée sans trop en faire, visuellement, cette nouvelle Megane ne se démarque pas radicalement de son prédécesseur. On préférera parler d’un léger restylage plutôt que d’une réelle révolution.

A l’intérieur, les fournitures sont de qualité et le confort fort appréciable nous aura plus que convenu pendant ce périple. Entre Valangin et La Vue-des-Alpes, la pente est parfois forte, mais à nul moment la Megane n’a montré de faiblesse. Très efficace, hautement économique, c’est surtout le nouveau moteur Energy dCi 130 qui fait tout l’intérêt de cette nouvelle version.

En plus d’être dynamique, il n’émet que très peu de CO2 et ne pèche pas par gourmandise.

Malgré le temps couvert, le panorama s’est montré à la hauteur de mes espérances en offrant à nos yeux des Alpes généreusement saupoudrées de neige. Mais bien qu’offrant une luminosité magnifique, les nuages ont eu également des effets sur le bitume. Humide et glissante par endroits, la route n’a pourtant pas inquiété la Megane qui a fait preuve d’un comportement exemplaire et qui m’aura parfaitement épaulée dans mon rôle de guide touristique.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le look

La Megane a été redessinée, mais en préservant les traits qui en ont fait son succès. Un «lifting» très réussi qui intègre des phares de jour LED qui se marient parfaitement avec une calandre fort bien dessinée. Rien de révolutionnaire, mais l’ensemble est plaisant et équilibré.

En plus des options classiques, la Megane propose plusieurs technologies pour optimiser la sécurité à bord. (Photo: DR)
En plus des options classiques, la Megane propose plusieurs technologies pour optimiser la sécurité à bord. (Photo: DR)

La sécurité

En plus des options classiques, la Megane propose plusieurs technologies pour optimiser la sécurité à bord. Parmi elles, l’alerte de sortie de voie, qui prévient en cas de franchissement d’une ligne blanche sans enclenchement préalable du clignotant, et le «Visio System». Celui-ci intègre une caméra qui, entre autres, adapte automatiquement les phares pour améliorer la vision nocturne.

Le coffre

Largement suffisant pour la vie de tous les jours, le coffre de la Megane Berline offre 405 l de volume qui passent à 1162 l banquette rabattue.


Le jeu de chromes et des différentes finitions des plastiques sombres est de bon goût. (Photo: DR)
Le jeu de chromes et des différentes finitions des plastiques sombres est de bon goût. (Photo: DR)

Le tableau de bord

Simple, sobre, il ne brille pas par son originalité, mais a le mérite d’être intuitif et fonctionnel. Le jeu de chromes et des différentes finitions des plastiques sombres est de bon goût.


Son nouveau moteur 1.6 l Diesel développe 130 ch et 320 Nm. (Photo: DR)
Son nouveau moteur 1.6 l Diesel développe 130 ch et 320 Nm. (Photo: DR)

La consommation

Un appétit d’oiseau pour cette Megane Berline 2012 qui n’en est pas mollassonne pour autant. Son nouveau moteur 1.6 l Diesel développe 130 ch et 320 Nm. Sa consommation chute de 20% par rapport à l’ancien moteur de 1,9 dCi 130 et n’émet que 104 g de CO2/km. Bravo!

Auteur: Leïla Rölli