Archives
30 septembre 2013

Etudes par correspondance: derrière l'écran, le diplôme

Pas nouveau en soi, l’apprentissage à distance profite du numérique pour se développer. Même au niveau universitaire.

Jeune femme en train d'étudier. Enseignement à distance. Cours par correspondance.
Pas moins de 1500 étudiants suivent les cours d’Unidistance.

Les cours en ligne (ou «e-learning») branchent de plus en plus de monde. De tout genre, de tout niveau, pour apprendre à cuisiner ou à jouer de la guitare, une myriade de sites permettent d’apprendre sans quitter son canapé ou son bureau. Même les Hautes Ecoles s’y mettent.

Il existe ainsi la possibilité de boucler un Bachelor ou un Master lorsque l’on a pas le temps ou la possibilité de venir fréquenter les auditoires. Basée à Sierre depuis 1992, la structure Unidistance dispense un enseignement en ligne à plus de 1500 étudiants dans toute la Suisse. Un chiffre encore modeste? «Oui, mais nous n’avons qu’une vingtaine d’années comparé aux siècles d’histoire des facultés», répond Muriel Macgeorge, chargée de communication.

Soutenu par la Confédération et les cantons, Unidistance n’a de toute manière pas vocation de concurrencer les universités «présentielles». Au moment de sa création, l’organisme a été prévu pour les habitants de zones éloignées. Il propose aujourd’hui une alternative à des personnes qui ont envie de faire des études en marge de leur travail et de leur vie de famille.

Les sportifs constituent notre second public. Ils peuvent ainsi conjuguer carrière et diplôme. Enfin, nous accueillons aussi des personnes handicapées pour lesquelles il reste parfois difficile de se rendre à des cours.

Dit «blended e-learning», le modèle du e-learning helvétique diffère un peu de celui de nos voisins, basé souvent uniquement sur l’enseignement à distance. «Nous avons voulu conserver un contact direct avec les enseignants. D’abord à travers un suivi personnalisé via des forums, chat, Skype, etc. Ensuite avec cinq samedis de cours, ici à Sierre, par semestre, dont trois obligatoires pour être admis aux examens.»

Le contenu de ce e-learning de Unidistance est essentiellement du texte, «mais adapté par des spécialistes à l’apprentissage devant un écran», précise encore Muriel Macgeorge, qui estime qu’il existe encore un large potentiel d’e-étudiants à convaincre.

Auteur: Pierre Léderrey

Photographe: Mauritius Images,