Archives
23 juin 2014

Pratique, ludique, économique

Les formes voluptueuses de la Fiat 500L Natural Power donnent des airs sympa à cette voiture à gaz.

La Fiat 500L Natural Power
Le clapet pour le ravitaillement dissimule deux entrées. Une «normale» pour l’essence et une buse pour le réservoir à gaz. A la pompe, ça ne change pas fondamentalement. La grande différence? Le gaz est 35% moins cher!
Leïla Rölli, chroniqueuse automobile.
Leïla Rölli, chroniqueuse automobile.

La Fiat 500L Natural Power, c’est un peu le Casimir des voitures, son architecture tout en rondeur et sa bonhomie la rendent tout de suite sympathique. En plus, elle est pratique, ludique, spacieuse et économique!

Vous l’avez peut-être déjà lu dans mes chroniques, je suis très enthousiaste quant au potentiel du gaz. Malheureusement, il est encore trop rare dans nos stations-service romandes.

La Fiat 500L Natural Power fonctionne ainsi: elle utilise l’essence quelques secondes pour le démarrage et passe ensuite automatiquement sur son réservoir de gaz.

Lorsque ce dernier est vide, le moteur s’approvisionne avec l’essence, sans que le conducteur n’ait à intervenir. Avec un plein de gaz on tient grosso modo 300 km avant de passer sur le réservoir essence de 50 l. L’autonomie des deux systèmes combinés permet de rouler plus de 1100 km. Toutefois, pour limiter les émissions et le coût du carburant, je me suis organisée dans mon emploi du temps pour prévoir de petites escapades ravitaillement de gaz, car sur mon trajet quotidien de Colombier (NE) à Lausanne, il n’y en a pas.

Avec près de 1,5 tonne pour ses seuls 80 chevaux, la 500L ne brille pas par ses accélérations fulgurantes. J’irai même jusqu’à dire que je l’ai trouvée un peu lourde dans les virages à vive allure, comme ceux des sorties d’autoroute. Autre point négatif, j’avais un mal fou à passer la 6e vitesse. Comme elle ne passait pas naturellement, je devais fournir un effort pour l’emboîter et j’ai parfois dû m’y prendre à plusieurs fois.

Avec cette 500L, il faut prendre son temps, mais étrangement, à petit régime, elle m’est apparue plutôt dynamique.

En virée nocturne à Lausanne avec mes copines, j’avais l’impression d’être dans une cuisine tant nous étions bien installées. Je parle de cuisine et pas de salon, non pas pour des questions de confort, mais plutôt parce que c’est la pièce la plus accueillante de la maison, celle où l’on aime bavarder sans formalité.

Avant de démarrer, nous nous sommes même attardées dans l’habitacle pour tailler le bout de gras, comme si nous étions toujours à table. En ville, elle était agréable à conduire et plutôt agile même si ce n’est pas le véhicule le plus simple à garer. Grâce à l’énorme toit panoramique de la 500L, notre bonne étoile a sûrement eu plus de facilité à nous retrouver et nous avons tout de suite trouvé une place de parc assez large pour accueillir ce gros monstre gentil.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

L'habitacle est confortable et fonctionnel.
L'habitacle est confortable et fonctionnel.

L’habitacle
Confortable et fonctionnel, l’intérieur regorge de petites astuces qui font de la 500L la familiale par excellence. Des tablettes comme dans les avions derrière les sièges avant pour permettre collations et coloriages, de la place à revendre, 22 compartiments de rangement volumineux et astucieux et une toit panoramique pour regarder les nuages. On s’y sent merveilleusement bien!

Les instruments sont simples et lisibles.
Les instruments sont simples et lisibles.

Le tableau de bord Deux boîtes à gants, des instruments simples et lisibles, un design ludique, le tableau de bord de la Fiat 500L est jeune et frais. On pourra lui reprocher son esthétique trop enfantine, mais l’ensemble est cohérent.

Le coffre Sans même baisser les sièges, le coffre passe de 330 à 396 l grâce à un système de sièges arrière coulissants, très facile à actionner. Banquette rabaissée, le coffre propose un volume de 1380 l. De quoi transporter les affaires de toute la famille sans empiéter sur le confort à bord.

Le look La Fiat 500L réussit le pari d’être chou tout en étant énorme. Je me suis vraiment rendu compte de son gabarit imposant lorsqu’elle était parquée au milieu d’autres citadines. Elle dépassait en hauteur et en largeur. L’avantage, c’est qu’on la repère facilement. Tout en rondeur et avec des couleurs rafraîchissantes (330 combinaisons de couleurs possibles), la Fiat 500L charme avec son look rétro. La parfaite familiale branchée!

© Migros Magazine Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli