Archives
11 novembre 2013

La Fiat 500L fait chavirer les cœurs

La version XL de la mythique Fiat 500 est une familiale presque parfaite.

La Fiat 500L
Très volumineuse, la Fiat 500L ne cache pas ses origines et on retrouve plusieurs caractéristiques de la petite Fiat 500 dans ses traits. Ses dimensions la rendent un peu moins mignonne que sa consœur, mais l’ensemble n’est pas vilain, au contraire.
Leïla Rölli, chroniqueuse automobile.
Leïla Roelli, chroniqueuse automobile.

Cette semaine, c’est au volant de la Fiat 500L TwinAir que je me suis baladée. Un peu bruyante à cause de son moteur bicylindre, la Fiat 500L se défend plutôt bien… même mieux que la version Multijet de 85 ch testée au printemps dernier.

Avec ses 20 chevaux supplémentaires, cette motorisation m’a paru vraiment plus dynamique que sa consœur. Je n’ai pas non plus été scotchée par des accélérations fulgurantes, car cette motorisation reste dans une catégorie de voiture à performances douces. D’ailleurs, sur autoroute, il m’a été parfois nécessaire de rétrograder de la 6e à la 5e vitesse pour effectuer un dépassement ou simplement reprendre une allure normale après un ralentissement quelconque.

En ville par contre, je l’ai trouvée plus réactive et même assez vive. Le seul point fâcheux reste le bruit emblématique du bicylindre qui vrombit fortement à chaque accélération. Au niveau de la consommation, cette motorisation est un poil gourmande pour un bicylindre. Rien d’alarmant non plus, mais on imputera la faute aux dimensions et au poids du véhicule plutôt qu’à son moteur.

Son habitacle spacieux et très lumineux aura su conquérir les différents amis que j’ai transportés. J’ai même été complimentée sur l’apparence du véhicule par l’une de mes charmantes voisines qui n’est pourtant pas une grande fan de voitures à la base. Apparemment, même en version extra-large, la Fiat 500 fait chavirer les cœurs. Le coffre est gigantesque et offre de multiples possibilités, ce qui confère à ce véhicule une image de parfaite familiale.

Il m’aura fallu la participation de mon ami et voisin Pablo pour déceler un problème de portière à l’arrière. Sur les quatre ou cinq voyages que nous avons partagés, plusieurs essais lui ont à chaque fois été nécessaires pour que la porte se ferme correctement, que ce soit depuis l’intérieur ou en quittant le véhicule. A coup sûr, un enfant aura besoin de l’aide d’un adulte pour refermer la portière.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le toit panoramique

Le toit panoramique de la Fiat 500L.
La 500L bénéficie d’une luminosité hors pair qui profite à tous les passagers.

Grâce à sa fenêtre sur le ciel de 1,5 m2, la 500L bénéficie d’une luminosité hors pair qui profite à tous les passagers. Le sentiment de liberté est accru et le bien-être maximum. Pour se protéger du soleil ou des regards indiscrets, une commande électrique permet de déployer un store en quelques secondes.

Le tableau de bord

Le tableau de bord de la Fiat 500L.
A l'intérieur de la Fiat 500L, les détails sont soignés.

Agréable dans son ensemble, l’intérieur fait la part belle aux carrés arrondis et aux textures les plus diverses. Les détails sont soignés, le jeu des matières et des motifs joliment orchestré. Le tout est fonctionnel et original. On se laisse séduire.

Le coffre

Un plancher réglable permet de compartimenter le coffre de la Fiat 500L dans sa hauteur.
Un plancher réglable permet de compartimenter le coffre dans sa hauteur.

Astucieux, les sièges arrière sont coulissables d’avant en arrière et permettent d’agrandir le coffre de 412 à 455 l sans rabattre la banquette arrière. Lorsqu’on baisse les sièges, le coffre atteint les 1480 l. Le petit plus? Un plancher réglable qui permet de compartimenter le coffre dans sa hauteur.

L’habitacle

Lumineux et plus que spacieux, l’habitacle permet d’accueillir cinq occupants sans faire de concession de place ou de confort. Les assises sont hautes et offrent à chacun une bonne visibilité.

Auteur: Leïla Rölli