Archives
6 octobre 2014

Majestueux et truffé des dernières technologies

Avec ses allures de minibus scolaire, le Ford Grand Tourneo Connect séduit au niveau de la conduite et du confort.

Ford Grand Tourneo Connect
Imposant, le Ford Grand Tourneo Connect dispose de proportions généreuses et d’une ligne agréable.

Un, deux, trois vélos? Un canoë ou un frigo? Rien ne semble trop gros pour le Ford Grand Tourneo Connect. Son coffre est gigantesque et sa modularité permet de tout y transporter, ou presque. Théoriquement, son habitacle est si spacieux qu’une fois les sièges enlevés, on pourrait y faire entrer une vache… mais je vous rassure, je n’ai pas essayé!

La sensation à l’intérieur du véhicule est particulière. Le plafond est très haut, ce qui permet d’ajouter un rangement supplémentaire juste en dessus du pare-brise, et l’assise surplombe la route.

Pour tout vous dire, j’avais l’impression de me sentir toute petite, un peu comme lorsqu’on visite une ville américaine et qu’on fait face à son architecture démesurée. Cette impression a été partagée par mes amies.

Après un restaurant entre filles, j’ai proposé de ramener les quatre d’entre elles qui s’étaient attardées avec moi. Il faisait nuit et il pleuvinait, je ne pouvais décemment pas rentrer sur Neuchâtel dans mon minibus en les abandonnant. A bord, nous avions un peu l’impression d’être dans un bus scolaire, tant les dimensions du Grand Ford Tourneo sont hors normes.

Au niveau du confort, l’impression était positive et le toit panoramique a séduit mon équipage à l’unanimité. Il ne s’agit pas d’un véhicule haut de gamme, mais le soin apporté au véhicule est remarquable et chaque place, en plus de l’espace, bénéficie d’un bon maintien. Le comportement est agréable, mais le Ford Grand Tourneo peut venir à manquer de dynamisme lors des démarrages en côte, d’autant plus lorsque le véhicule est rempli de demoiselles qui sortent de table. Il m’a fallu tirer la première vitesse un peu plus qu’il ne faudrait, mais nous y sommes arrivées. Stable, ludique, spacieux, économique et truffé des dernières technologies, ce Ford Grand Tourneo Connect fait état d’un bilan séduisant.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

La connectivité

Grâce à une application, il est possible d’écouter de la musique, passer et recevoir des appels ou gérer ses applications mobiles via smartphone. On peut alors commander sa liste musicale ou passer un appel par commande vocale. L’Emergency Assistent Ford aide à passer un appel d’urgence et à fournir aux services de secours les informations concernant le lieu où se trouve le véhicule, le tout dans la langue locale et dans la plupart des pays européens.

L’habitacle

L'habitacle du Ford Grand Tourneo Connect.
L'habitacle du Ford Grand Tourneo Connect.

Grandement spacieux et haut de plafond, l’habitacle offre de l’espace en trois dimensions pour chaque occupant. Les sièges, un peu rigides, sont confortables et offrent un bon maintien. Grâce au toit panoramique, l’intérieur est lumineux en dépit de la teinte sombre des larges vitres latérales et arrière. Point amusant, on s’y sent vraiment tout petit!

L’accès

Les portes coulissantes et les sièges du Ford Grand Tourneo Connect.

Les deux portes latérales coulissent pour un accès facilité aux places arrière, toutefois, la dernière rangée n’est pas accessible directement. Pour parvenir aux deux derniers sièges, il faudra plier un siège de la rangée du milieu. Cette manœuvre s’exécute relativement facilement en tirant successivement sur deux languettes différentes. La porte du coffre est lourde et s’ouvre vers le haut, une porte à battants aurait été plus simple, mais, certes, moins jolie.

Le coffre

En configuration sept places, le Ford Tourneo offre un petit espace de chargement tout en hauteur de 322 litres. Peu profond mais haut de plafond, le coffre a un gros avantage: il permet de mettre trois ou quatre cabas de courses en ligne qui, coincés entre les dossiers et le hayon, ne bougeront pas de tout le trajet. Deux sièges arrière baissés, le coffre passe à 1529 litres de contenance et à 2620 lorsque tous les sièges sont enlevés.

Texte: Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli