Archives
15 juin 2015

Gare aux parasites!

Julien De Paemelaere, vendeur «Marché de saison» chez Obi, nous présente quelques produits phytosanitaires pour traiter tous types d’hôtes indésirables parmi nos plantes.

Julien De Paemelaere en train de traiter les plantes
Il existe plusieurs approches pour prendre la défense de vos plantes contre divers intrus.

Il existe dans le commerce tout ce qu’il faut pour protéger ses plantes contre les parasites. Il s’agit alors de connaître les produits phytosanitaires adéquats, puis de bien les utiliser. Et si les méthodes chimiques vous déplaisent, vous pourrez toujours vous rabattre sur les «recettes de grand-mère»!

Il est bon de savoir, toutefois, que:

  • ces traitements s’effectuent de mars à octobre, lorsque la température est au moins de 12°C.
  • il ne faut jamais asperger ses plantes en plein soleil au risque de les brûler, ni pulvériser les fleurs.
  • les produits doivent être stockés au frais, au sec et à l’abri de la lumière.

Julien De Paemelaere détaille ici les caractéristiques des traitements les plus répandus selon le type d’animal que vous désirez éradiquer.

Les antilimaces

Détail d'un bord en métal spécialement destiné à repousser les limaces.
Un bord en métal permet de tenir les limacesloins de ses plants.

Pour éviter les limaces dans ses plantations, on peut, de manière préventive, poser une barrière en métal en laissant env. 20 cm de rebord positionné sur l’extérieur (ce qui permet de créer un potager si on le désire), et/ou pailler le pourtour des fraisiers: les limaces détestent ce type de sol.

Emballages de produits antilimaces
Produits antilimaces

Si on préfère faire preuve d’une méthode répressive, les granulés bleus permettront d’éradiquer les limaces de manière efficace. Il est bon de savoir que ces granulés contiennent un répulsif amer qui dissuadera les chats, les chiens ainsi que les hérissons de les ingérer.

Les antiacariens

Emballages de produits antiacariens
Produits antiacariens

On reconnaît les plantes attaquées par des acariens aux fines toiles d’araignées qui les couvrent, ainsi qu’aux petits points rouges, comme des piqûres, sous les feuilles. On utilise alors un traitement ciblé, sous forme de produit prêt à l’emploi ou à diluer.

Les antipucerons

Emballages de produits antipucerons et antifourmis
Produits antipucerons et antifourmis.

Actuellement, il existe seulement des gammes d’action de contact. Les produits à large spectre, qui s’attaquent aux chenilles, aux acariens et autres, existent généralement sous forme à diluer ainsi que sous forme prête à l’emploi. Pour que ces produits soient efficaces, il est nécessaire de bien mouiller la plante sur ainsi que sous ses feuilles. Si le problème subsiste, réitérer la vaporisation selon la notice.

Il existe là aussi différentes méthodes naturelles, dont la plantation de plantes répulsives: œillet d’Inde (aussi connu sous le nom de tagète), basilic, thym, lavande, ciboulette, ail, menthe… autant de plantes odorantes que les pucerons détestent!

Pour éviter les pucerons, il est aussi recommandé de traiter contre les fourmis. Bande gluante à enrouler autour des troncs, liquide (dilué et à répandre en arrosage, mais attention: à ne jamais utiliser sur les terres cultivées!) ou granulés, à chacun de choisir
la méthode qui lui convient le mieux.

Les antiotiorhynques

Emballages de produits antiotiorhynques
Produits antiotiorhynques

Derrière ce nom barbare se cachent de petites larves qui grignotent les feuilles. Il existe deux façons de les faire disparaître: soit grâce à un produit à diluer (à spectre large, qui combat aussi la pyrale du buis, les pucerons, les sciarides, etc.), puis à utiliser pour l’arrosage (les larves se tapissant dans la terre, il faut donc traiter le sol) ou, plus naturellement: acheter un bon de commande pour se faire livrer des nématodes (vers microscopiques) qui seront mélangés à la terre sans tarder dès réception.

Les pulvérisateurs

Appareils essentiels pour un traitement, les pulvérisateurs sont disponibles en différentes tailles et pour divers usages: le pulvérisateur simple qui permet un jet-douche et de traiter à 360° et les pulvérisateurs moyens et gros, à pression, dont le brouillard entoure les branches et feuilles.

Attention: il est recommandé de se munir d’un masque, de gants ainsi que d’une combinaison lorsqu’on traite des arbres. Ne jamais pulvériser contre le vent! Après utilisation, toujours bien rincer plusieurs fois l’appareil ainsi que le tuyau.

Autres produits

  • Bandes de glu pour lutter contre les vers, sur les cerisiers et arbres de fruits à noyau
  • Antipyrale du buis
  • Fongicides (à utiliser en préventif, car la plante va ainsi assimiler le produit. A partir du moment où l’oïdium, rouille, et autres se sont installés, ils ne vont en effet pas disparaître.)
  • Gamme à base de cuivre pour le potager et les arbres fruitier
Divers produits contre les parasites
Divers produits vous aident à lutter contre les parasites

Texte © Migros Magazine – Véronique Kipfer

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Loan Nguyen