Archives
5 mars 2012

Des emballages bien conçus

Mibelle, une entreprise du groupe M-Industrie, a réduit ses émissions de CO2 grâce à de nouveaux conditionnements.

Une employée de Mibelle montre un nouvel emballage
Quand Mibelle repense ses emballages de cosmétiques, l'environnement en sort gagnant.

Il y a une année, Migros a pris un engagement important. D’ici 2013, le distributeur veut réduire de 10% l’impact environnemental de ses deux cent cinquante emballages les plus vendus (boissons énergétiques, dentifrice, lait UHT, par exemple). Un an s’est écoulé depuis le lancement du projet, et des progrès significatifs ont été accomplis. Ainsi, Migros a déjà atteint la moitié de ses ambitieux objectifs en diminuant la charge environnementale de ses emballages de 5%.

«Les plus grandes améliorations ont été apportées par les entreprises du groupe M-Industrie», précise Heidi Oswald, cheffe de projet Ecologie à la Fédération des coopératives Migros, qui cite volontiers l’exemple de Mibelle, une entreprise de cosmétiques qui a optimisé de nombreux emballages.

Cette société Migros s’est notamment distinguée par une innovation judicieuse, soit un système de recharge pour la crème de jour Q10+ anti-âge I am Face. Celui-ci permet de conserver l’emballage original et de remplir ce dernier avec des contenants plus écologiques, un peu à la manière de ce qui existe déjà pour le savon liquide par exemple. Mais comme une crème est plus difficile à transvaser, Mibelle a conçu une recharge sous forme d’un petit récipient que l’utilisatrice peut simplement échanger avec le contenant vide. Bien vu: la fabrication de ces recharges nécessite beaucoup moins de matériel (-86%) qu’un flacon normal.

Si cette innovation de Mibelle est révolutionnaire sur le marché des produits de grande consommation, elle n’est qu’une des mesures prises par l’entreprise Migros de cosmétiques pour optimiser ses emballages. Au final, ses efforts lui ont ainsi permis de réduire de 97 tonnes ses émissions de CO2 par an.

Les améliorations en bref:

  • tous les dentifrices de marque propre: les tubes ne contiennent plus d’aluminium, ce qui représente une économie de 1,66 tonne de métal. A noter que la production d’aluminium nécessite une très grande quantité d’énergie
  • eaux dentaires Candida: les flacons contiennent désormais 50% de Pet recyclé. Conséquence: Mibelle réalise une économie de 8 tonnes de Pet neuf
  • toutes les boîtes en carton des lignes de soins pour le visage Zoé et I am Face: ces contenants sont désormais élaborés avec du carton certifié FSC, ménageant les forêts. Cela permet d’économiser 17 tonnes de carton conventionnel

Migros n’a pas seulement pris des mesures concrètes pour diminuer la quantité de matériel utilisé pour les emballages de ses deux cent cinquante produits les plus vendus. Les chiffres attestent aussi des efforts accomplis sur l’ensemble de l’assortiment. L’année dernière, Migros a économisé en tout 1000 tonnes de matériel neuf et 500 tonnes de matériau recyclé pour la fabrication de ses emballages. Elle a de plus remplacé près de 3000 tonnes de papier et de carton conventionnels par des contenants certifiés FSC.

Auteur: Daniel Sägesser

Photographe: René Ruis