Archives
5 mai 2014

Google Maps: en route pour les nouveautés

La gestion des itinéraires en transports publics, notamment, s’améliore considérablement. Tout comme l’application sur IOS.

Google Maps
La dernière version de Google Maps intègre les horaires de transports publics.

Comment faire mieux quand on est déjà les meilleurs? Si cette interrogation a peut-être effleuré l’équipe d’ingénieurs de Google chargés (en grande partie depuis la Suisse) de la nouvelle version de Maps , elle ne les a visiblement pas empêchés d’être efficaces.

Autant l’avouer: après un an de test et de développement, la nouvelle version du célèbre planificateur d’itinéraires se montre très convaincante. Grâce à l’intégration d’un nombre sans cesse croissant d’entreprises de transports publics, il est désormais possible de combiner efficacement trajet piétonnier et déplacement en train, bus ou métro.

Pour le train, la perfection est proche: le système précise le quai, mais aussi la totalité de l’itinéraire du convoi. Idem pour le bus (testé à Lausanne ou Genève), où l’on peut voir précisément où se trouve le bus en question. Il s’avère également très aisé de se décider entre les différents modes de transport public indexés, ou encore si l’on privilégie la rapidité ou le nombre restreint de correspondances, voire une distance à pied la plus courte possible.

A noter que si cela fonctionne naturellement parfaitement sur les smartphones équipés d’Android, c’est désormais presque aussi bien sur Iphone où il devient également possible par exemple de sauvegarder des cartes pour une consultation hors connexion.

Second volet, les itinéraires routiers. Là aussi le progrès est notable avec par exemple une meilleure intégration des perturbations, mais aussi une vue d’ensemble assez convaincante des établissements publics à proximité, pour lesquels on obtient en un clic toutes les informations utiles.

© Migros Magazine – Pierre Léderrey

Auteur: Pierre Léderrey