Archives
7 octobre 2013

Huile de palme: un objectif ambitieux

Migros s’engage à n’utiliser, d’ici 2015, que de l’huile de palme issue de l’agriculture durable pour élaborer ses produits – comme c’est déjà le cas pour toutes ses margarines.

Migros se fournit notamment en huile de palme issue de l’agriculture durable au Cambodge 
(ici la plantation de Mong Reththy).
Migros se fournit notamment en huile de palme issue de l’agriculture durable au Cambodge (ici la plantation de Mong Reththy).

Dans notre société de consommation moderne, l’huile de palme est devenue une matière première très recherchée, entrant dans la composition de toute une série d’articles, de la pâte à gâteau à la margarine en passant par le rouge à lèvres.

Ce produit originaire du Sud-Est asiatique est ainsi incontournable dans les rayons de nos magasins, et il importe donc de veiller à ce qu’il soit issu d’une production durable. Dans le cadre du programme Génération M, Migros s’est engagée à n’utiliser que de l’huile de palme issue de l’agriculture durable d’ici 2015 pour élaborer ses produits.

Le logo RSPO est apposé sur les produits contenant de l’huile de palme durable.
Le logo RSPO est apposé sur les produits contenant de l’huile de palme durable.

Cette promesse ambitieuse sera mise en œuvre progressivement. Désormais, par exemple, toutes les margarines proposées à Migros ne contiennent plus que de l’huile de palme provenant de plantations certifiées par l’organisation internationale RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil). Les exploitants de ces plantations doivent notamment protéger les régions forestières abritant de nombreuses espèces, respecter les droits fonciers des paysans locaux et garantir la sécurité des travailleurs.

Dix margarines Migros des marques Balance, Col Balance, Délice, Sanissa, Léger et M-Budget arborent désormais le logo RSPO.

Ce n’est pas tout. M-Industrie s’apprête à passer à l’huile de palme certifiée issue de plantations durables pour toute une série d’autres produits, notamment les pâtes à gâteau Jowa ou les glaces Midor. De nombreux articles de boulangerie, en particulier ceux des gammes Bio, Blévita et Grand-Mère, n’utilisent aujourd’hui déjà que de l’huile de palme durable. Et c’est aussi le cas de plusieurs articles de Bischofszell Produits alimentaires SA, comme les röstis.

L’huile de tournesol comme alternative

Enfin, l’huile de tournesol a remplacé, là où la chose est techniquement possible, l’huile de palme dans un certain nombre de références. De manière générale, la conversion est un processus de longue haleine pour M-Industrie: l’huile de palme étant un produit naturel, ses propriétés peuvent changer d’une plantation à l’autre, ce qui peut nécessiter des adaptations de la production. Pour Walter Huber, directeur de M-Industrie, ce changement de philosophie constitue «incontestablement un investissement pour l’avenir».

Auteur: Michael West

Photographe: Monika Flückiger