Archives
3 septembre 2012

Installer son mitigeur

Dépassés, les robinets à l’ancienne qu’on tourne au hasard! Les remplacer par un mitigeur est un geste écolo de base, qui permet même de bénéficier au final –selon le type de modèle choisi - d’un lavabo plus design, au look épuré. Alors pourquoi hésiter?

Jeune femme se cachant derrière un système de robinetterie
Le robinet à l'ancienne? On l'enlève!

Le mitigeur est une installation qui remplace les deux robinets traditionnels, que ce soit à la cuisine, à la salle de bain, dans la douche, etc. Branché à la fois sur l’arrivée d’eau chaude et d’eau froide, il permet de mélanger les deux et de produire ainsi un flux à température constante, quelles que soient les variations de débit. Même coupée, l’eau reste à la même température une fois qu’on réactive le levier.

Plus récents, les mitigeurs thermostatiques permettent à la fois une économie d’eau et d’énergie. Certains sont ainsi équipés, d’un côté, d’un robinet permettant de bloquer la température au degré désiré, et de l’autre, d’un système qui gère le débit souhaité. D’autres modèles incluent les deux éléments dans leur structure interne. Ainsi, les «Eco-Click », par exemple, sont équipés d’une résistance physique permettant de réguler l’eau et de diminuer sa consommation de 50%. Ils possèdent aussi des niveaux intermédiaires de résistance, s’enclenchant lors de la rotation du levier et permettant de déterminer si l’on désire de l’eau tiède, ou alors une eau réellement chaude.

Atout supplémentaire: le levier positionné au milieu – la situation que les consommateurs préfèrent, car c’est la plus esthétique à l’œil ! -, permet de produire encore de l’eau froide. La position centrale des modèles traditionnels pour leur part, produit de l’eau déjà tiède. Cela entraîne une grande perte d’énergie car dans la plupart des cas (lavage des mains, rinçage d’une assiette, etc.), l’utilisation du robinet ne dure que quelques secondes. L’eau chauffée n’est donc même pas utilisée et reste dans les canalisations, où elle refroidit à nouveau…

C'est donc le moment où jamais d'installer votre modèle de mitigeur favori!

Fiche technique: ce dont vous avez besoin

Matériel:

Masse

Tournevis cruciforme 188 mm

Tournevis à tête plate 5 mm

Seau

Pince-étau

Durée des travaux:Environ 45 minutes

Prix:Entre 40 et 230 fr. selon le type de mitigeur choisi.

Les étapes

Enlever l’ancienne robinetterie

Placer un seau sous le lavabo, afin de recueillir l'eau du siphon.

Dévisser et enlever les deux caches protégeant les arrivées d’eau.

Avec l’aide du tournevis à tête plate, bien serrer la vis de chaque arrivée d’eau, afin de fermer ces dernières.

Déboulonner les bagues maintenant les tiges d’arrivée d’eau et librérer celles-ci.

Dévisser (avec le tournevis cruciforme) et enlever les trois tiges composant la tirette de fermeture de la bonde.

Dévisser la grosse bague maintenant le robinet en place, située juste sous la vasque. Si c’est difficile, tenir la bague d’une main et de l’autre, imprimer au robinet une légère rotation à gauche et à droite, afin de desserrer graduellement la bague.

Dévisser les deux vis du système de fermeture, puis sortir ensuite toute la robinetterie, en rapprochant les tiges l'une de l'autre.

Démonter le siphon

Dévisser (à la main si possible, ou alors avec une pince serre-tube, en entourant les éléments d’un chiffon pour ne pas les érafler) les bagues maintenant la structure du siphon, puis démonter le tout. Vider le tuyau recourbé du reste d’eau qu’il contient.

Nettoyer les différents éléments avec une brosse.

Avec l’aide de la masse, si nécessaire (les siphons installés depuis longtemps sont en effet souvent «cimentés» à la vasque par le calcaire), enlever la partie métallique supérieure du siphon.

Installer le mitigeur

Visser les flexibles à la main - afin de ne pas abîmer le pas de vis - dans le mitigeur.

Visser également les tiges de fixation dans ce dernier.

Glisser le tout dans le trou de la robinetterie, et poser le mitigeur.

Visser la nouvelle partie métallique supérieure du siphon.

Réemboîter les différents éléments du siphon – sans oublier les joints! – et remettre le tout en place.

Monter la nouvelle tirette de fermeture de la bonde. A noter: le petit joint permettant de maintenir les tiges ensemble comporte une vis, qu’il s’agit souvent de dévisser partiellement avec l’aide du petit tournevis cruciforme, afin de pouvoir faire coulisser la tige dedans. Bien positionner les tiges en fonction de la position de la tirette à l’arrière du mitigeur, puis resserrer la vis du joint afin de maintenir toute la structure en place.

Fixer les différents de maintien du mitigeur, remplaçant la grosse bague.

Enfin, visser les flexibles à la main (afin de ne pas risquer de casser le joint) sur leur arrivée d’eau respective. Attention à ne pas permuter eau chaude et eau froide!

Lorsque tout est remis en place, rouvrir les arrivées d’eau en dévissant légèrement la vis de chacune. Puis replacer les caches.

Enfin, lever légèrement le levier du mitigeur, afin de faire couler un mince filet d’eau et vérifier le bon fonctionnement de tout le système. L’un des endroits goutte ? Il faut alors vérifier que tout a été bien serrés et les joints bien placés, quitte à devoir démonter à nouveau une partie de la structure… ou le tout!

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Loan Ngyuen