Archives
23 février 2015

«J’adore le S-Bahn!»

Lorsqu’un parent décroche un nouvel emploi à l’étranger, c’est toute la famille qui doit déménager. Carlos-David Starck, 8 ans, a ainsi quitté Rümlang (ZH) en septembre dernier pour la banlieue berlinoise.

Une carte de Berlin et de sa banlieue
Kleinmachnow se situe près de Berlin.

De Rümlang (ZH) à Kleinmachnow (Allemagne)

Carlos-David devant le S-Bahn photo
Carlos-David aime prendre le S-Bahn.

«Depuis septembre 2014, j’habite à Kleinmachnow, près de la capitale allemande, avec mon petit frère Keanu (5 ans) et mes parents. Mon père a été nommé médecin-chef à l’Institut allemand de cardiologie de Berlin. Au début, j’avais un peu peur: la ville est immense et les gens ne parlent pas tout à fait comme nous. Mais maintenant, je suis super content! Il y a des tas de choses à découvrir et je me suis fait plein de copains à l’école. Je ne regrette que mes amis, les montagnes et le chocolat!»

Carlos-David aime se rendre au Sony Center photo
Carlos-David aime se rendre au Sony Center.

«Ce que je préfère, c’est parcourir la ville – surtout en S-Bahn (RER) et en U-Bahn (métro), ou à bord d’un autobus à impériale. J’adore la Potsdamer Platz: c’est là que l’on trouve le Sony Center et, à l’intérieur, un gigantesque Legoland. Je pourrais y passer des heures rien que pour admirer les Lego grandeur nature!»

Un plat de currywurst photo.
Carlos-David aime manger une currywurst à l'Alexanderplatz.

«Chaque fois que je vais à l’Alexanderplatz, je mange une Currywurst (saucisse au curry). C’est trop bon! De temps en temps, j’achète aussi un petit pain. Les Berlinois les appellent «Schrippen». Il a fallu que je m’y habitue… C’est aussi sur cette place qu’il y a la Tour de télévision. Elle tourne lentement et on a une super vue sur toute la ville!»

L'East Side Gallery photo
Carlos-David aime se rendre à l'East Side Gallery.

«L’East Side Gallery, c’est génial. C’est là que la ville était coupée en deux. Jusqu’en 1989, l’Allemagne était divisée: l’ouest d’un côté, l’est de l’autre. Et à Berlin, il y avait aussi deux parties séparées par un mur. Aujourd’hui, on peut voir des peintures super cool à cet endroit.»

Photographe: Olaf Hajek