Archives
31 août 2015

«J’ai vu l’un des serpents les plus dangereux du monde!»

Né d’une mère suisse et d’un père australien, Gary, 12 ans, vit aujourd’huià Melbourne, après avoir passé une partie de son enfance sur les rives du Léman.

Gary, 12 ans, vit aujourd’huià Melbourne, après avoir passé une partie de son enfance sur les rives du Léman.
Gary, 12 ans, vit aujourd’huià Melbourne, après avoir passé une partie de son enfance sur les rives du Léman.
Gary avec sa maman suisse.
Gary avec sa maman suisse.

L’Australie? «C’est tellement grand ici… Dans l’Outback, on a une vision à 360 degrés. On dirait que le paysage n’a pas de fin.» Mais les montagnes enneigées lui manquent parfois, de même que le ski et la fondue! Cependant, n’allez pas croire que le garçon ne se plaît pas en Australie. Il apprécie particulièrement les virées en 4x4 avec son papa: «On roule pendant des heures, on trouve un endroit pour camper et on plante la tente. La dernière fois, on est allés en Tasmanie, où il habitait quand il était petit. J’ai adoré!»

Gary au sport.
En mode sport!

Jamais croisé le chemin d’inquiétantes bestioles? «Si, j’ai aperçu un des serpents les plus dangereux du monde! Mais il a eu peur de nous et il a filé. J’ai aussi vu des kangourous, des chauves-souris qui se déplacent par milliers et des opossums en ville.» Même en plein cœur de Melbourne l’aventure n’est jamais bien loin, il arrive à Gary de de naviguer en kayak sur le fleuve Yarra. Avant d’aller assister à un match de football australien en dégustant une traditionnelle meatpie.

En Australie, l'aventure n'est jamais bien loin.
En Australie, l'aventure n'est jamais bien loin.

Quant aux études, il estime que le système scolaire est moins exigeant qu’en Suisse. En revanche, il ne raffole pas de l’uniforme qu’il doit porter…

Texte © Migros Magazine – Tania Araman

Auteur: Tania Araman

Photographe: Olaf Hajek